Animal Kingdom, un manga dans la jungle

Animal Kingdom

Avec déjà cinq tomes sortis en France (et quatorze au Japon), Animal Kingdom est un très bonl Kingdom shonen pour enfants – à partir de 9-10 ans selon mes calculs (et le test réalisé avec E. (9 ans)).

Un manga sur la communication

L’histoire d’Animal Kingdom se déroule dans une jungle fictive, et suit les aventures de Taroza, un petit orphelin recueilli bébé par une maman raton laveur. Rapidement, Taroza se révèle être – pour les animaux de la jungle – une créature exceptionnelle : il est capable de communiquer avec toutes les espèces. Cette capacité lui permet progressivement de développer une société dans laquelle des espèces auparavant ennemies comprennent l’intérêt de cohabiter et travailler ensemble.

Sorte de mix entre le Livre de la Jungle et Tarzan, modernisé à la sauce manga – avec les ingrédients classiques du shonen (humour, quête dans laquelle le héros progresse grâce à son pouvoir et sa volonté, un peu de baston…) – Animal Kingdom est donc surtout, sous ses dehors de fun et d’action, une histoire qui amène à réfléchir sur l’importance de la communication, qui est ici le super-pouvoir du héros. Pas de corps en caoutchouc, pas de transformation en singe géant à la pleine lune, pas de cosmo-énergie… ce qui permet à Taroza de triompher des épreuves, c’est sa capacité à comprendre et se faire comprendre des autres.

« Bouh c’est violent ! »

Voilà à peu près le niveau de violence dans Animal Kingdom

Voilà à peu près le niveau de violence dans Animal Kingdom

Mon vendeur de mangas officiel m’a indiqué, lorsque j’ai acheté le premier tome, que certains parents se plaignaient de la violence de la série, présentée comme série pour enfants. Alors oui, effectivement, il y a de la castagne. Des animaux sont blessés. Certains se font même manger. Mais Animal Kingdom reste totalement correct pour des enfants à partir de 9-10 ans. La violence n’est pas plus marquée que dans One Piece ou Toriko (qui ne sont certes pas présentées comme des séries pour enfants, mais ne sont pas non plus réservées aux adultes).

Au final, Animal Kingdom est – pour le moment avec ses cinq premiers tomes – une très bonne série manga pour enfants, qui allie humour (y a même du caca), fond intelligent et positif, action, morceaux de bravoure et émotion. Si vous cherchez une série rafraichissante pour changer un peu vos enfants de Naruto, ou si vos enfants viennent d’atteindre l’âge de lire des mangas un peu plus exigeants que l’excellent Chi, Animal Kingdom est un très bon choix. D’autant plus qu’à la différence de One Piece ou Naruto, l’investissement pour la série complète restera raisonnable : la série complète ne comptera que 14 tomes (elle est terminée au Japon).

Réagir à cet article