Animaux Super-Héros, les secrets des animaux les plus bad-ass (3 exemplaires à gagner)

Animaux Super-Héros - Ours Kodiak

Les animaux qu’il vaut mieux ne pas énerver n’auront plus aucun secret pour vos enfants (et vous) grâce à Animaux Super-Héros, de Raphaël Martin et Guillaume Plantevin (éditions De la Martinière Jeunesse), en librairie depuis le 21 mai.

Ici, pas de petits lapins mignons, pas de chatons qui ronronnent, pas de poneys roses à coiffer. Toutes les bestioles présentées ont un super-pouvoir redoutable – parfois mortel pour leurs adversaires :  le poisson-pierre et ses épines dorsales venimeuses, l’hippopotame et son apnée de quinze minutes, le grand requin blanc et ses capteurs électromagnétiques, l’hémione et ses pointes à 70 km/h, la tortue luth et sa carapace ultra-résistante, la grenouille kokoï et son poison sur le dos, la cuboméduse et ses micro-seringues, le lion et… ses femelles ! Car non seulement ce livre met en avant les talents naturels des animaux, mais il s’attaque également à quelques préjugés, remettant chacun à sa place. Le lion, roi des animaux ? C’est surtout une grosse feignasse qui « laisse les femelles chasser pour lui pendant qu’il dort, vingt heures par jour en moyenne. »

Pour chacun des vingt-neuf animaux présentés, une double-page grand format (27x35cm), avec un dessin au style minimaliste que je trouve très sympa, une petite fiche de caractéristiques techniques de la bestiole (durée de vie, taille, poids, vitesse…), et cinq à dix faits marquants rédigés en un paragraphe chacun (« sa naissance », « son tic énervant », « sa ruse préférée », « son repas favori », « son exploit le plus spectaculaire », « son talon d’Achille », « son plus gros défaut »… et bien sûr, « son superpouvoir », présenté en encadré). L’ensemble est très facile à lire pour des enfants ayant débloqué la compétence (estimation perso : à partir de fin CP/début CE1).

Le rhinocéros - Armure sur pattes Le lion - Roi des animaux ?

Bref, un livre animalier intéressant, pas niais, bien présenté et au contenu original. Je recommande ! Et vous savez quoi ? Les éditions De La Martinière Jeunesse en offrent trois exemplaires aux lecteurs de Geek Dad Power (voir ci-dessous).

  • Animaux Super-Héros – Raphaël Martin / Guillaume Plantevin – Ed. De La Martinière – 14€90 

Animaux Super-Héros – 3 exemplaires à gagner ! Rooooarh !

Animaux Super-HérosPour participer, il suffit d’envoyer vos réponses aux questions suivantes à geekdad.fr@gmail.com avant le 1er juin à 23h59 en indiquant « Concours Animaux Super-Héros » en objet. Concours ouvert aux résidents de France, Belgique, Luxembourg et Suisse.

  1. Qui a la plus longue durée de vie : le rhinocéros ou le lion ?
  2. Combien d’animaux sont au casting d’Animaux Super-Héros ?
  3. Quel super-héros Marvel inspiré d’un insecte arrive le 14 juillet 2015 au cinéma ?

Rendez-vous aux alentours du 2 juin dans les commentaires sur cette page pour les résultats du concours. En attendant, n’hésitez pas à suivre les pages Facebook des Editions De La Martinière Jeunesse et de Geek Dad Power ! Et pour d’autres concours, c’est par ici.

3 réponses

  1. Stéfan dit :

    Rooooarh ! (ceci est un rugissement de lion)

    Voici les résultats du concours Animaux Super Héros organisé en partenariat avec les éditions De La Martinière Jeunesse.

    Les bonnes réponses étaient :
    1. Le rhinocéros (il vit en moyenne 45 ans contre 15 ans pour le lion, qui n’a donc même pas le temps de jouer à des jeux vidéo PEGI 18 avant de mourir).
    2. Il y a 29 animaux dans le livre.
    3. Il s’agit d’Ant-Man, l’homme fourmi.

    Merci aux nombreux participants, et bravo aux 3 gagnants qui ont été tirés au sort parmi les bonnes réponses :
    – Florian L.
    – Aurélie F.
    – Pauline R.

    Les autres concours Geek Dad Power, c’est par ici : http://www.geekdad.fr/category/concours/

  2. Florian L. dit :

    Livre bien reçu.
    Merci beaucoup !

    C’est un très beau livre, joliment illustré et avec pleins d’infos rigolotes et intéressantes.
    Il peut-être parcouru plusieurs fois, pour chercher différentes infos à chaque fois.

    Mes enfants, encore un peu jeune pour lire tous seuls ( 6 a & 3 a), ne m’ont pas laissé en paix avant d’avoir parcouru chaque page au moins une fois. Et l’ont feuilletés seuls ensuite.
    Je pense qu’il va être très sollicité ces prochains jours ( et moi aussi du coup )

    J’ai un petit regret : il n’y a pas de sommaire ou table des matières ou d’index, c’est dommage…

    A lire sans modération.

    • Stéfan dit :

      L’absence de sommaire m’a surpris moi aussi, du coup pour la question sur le nombre d’animaux dans le livre, j’ai du les compter à la main.
      L’effet positif que je vois à l’absence de sommaire est que ça crée un effet de surprise, à la première lecture : on ne sait pas sur quelle bestiole on va tomber.

Réagir à cet article