Hero Quest, les extensions inédites

[article recyclé et actualisé – publication initiale : juillet 2009]


En France, seules trois extensions sont sorties pour le jeu Hero Quest, au début des années 90. Le Retour du Sorcier (thème squelettes, zombies et momies), Karak Varn (thème cité des nains abandonnée, envahies par des orcs et lutins) et les Sorciers de Morcar (qui introduit un système de compagnons pour aider les héros, et quatre sorciers contrôlés par le maître du jeu).

Mais il existe trois autres extensions dont nous n’avons jamais vu (et ne verrons jamais) la couleur en France : Against the Ogre Horde, The Frozen Horror (Barbarian Quest) et The Mage of the Mirror (Elf Quest).

Against the Ogre Horde


Against the Ogre Horde est (comme son nom l’indique) centrée autour d’un combat contre les Ogres. L’extension contient 7 figurines Ogres (4 guerriers, 1 chef, 1 champion, 1 seigneur), 7 nouvelles quêtes et de nouveaux éléments cartonnés (pièges, décors, jetons de sortilèges…).

The Frozen Horror (Barbarian Quest)


La Quête du Barbare (sous-titrée “The Frozen Horror”) se déroule dans un monde de glace. La boîte contient de nouvelles cartes, des éléments de décor à placer sur le plateau pour recouvrir certaines pièces, 15 nouvelles figurines (une femme Barbare pour une romance entre deux grosses brutes, une “horreur de glace”, deux yetis, deux ours polaires de guerre, trois gremlins des neiges, et enfin six hommes d’armes identiques à ceux présents dans l’extension Les Sorciers de Morcar) et dix nouvelles quêtes (4 quêtes solo pour le Barbare et 6 quêtes de groupe).

The Mage of the Mirror (Elf Quest)


La Quête de l’Elfe (sous-titrée “The Mage of the Mirror”) est très elfique. Elle apporte de nouvelles figurines Elfes (une héroïne Elfe, un archimage Elfe, deux guerriers Elfes, deux archers Elfes), de nouveaux monstres (trois loups géants et quatre ogres), de nouvelles cartes (dont de nouveaux trésors de quête), de nouveaux éléments de décor à placer sur le plateau et dix nouvelles quêtes (4 solo et 6 en groupe).

“Et qu’est-ce qu’on fait maintenant ?” (Benny B)

La question essentielle est donc de savoir comment faire pour jouer à ces extensions qui ne sont jamais sorties sur notre cher territorial national (que tu aimes ou que tu quittes) et qui sont pratiquement introuvables sur eBay.

C’est à ce moment là que le fameux réseau dont tout le monde parle, “l’Internet”, entre en action. Bien que l’Internet soit avant tout le repère des pédophiles et des terroristes, en cherchant un peu, on peut trouver tous les éléments papier ou carton de toutes les extensions Hero Quest, sous forme de fichiers PDF (comme j’ai déjà fait la recherche, je vous mets ci-dessous les meilleures versions que j’ai trouvées). Il suffit donc d’une bonne imprimante, de quelques mises à l’échelle avant impression pour que les cartes et éléments cartonnés soient à la bonne taille, et d’un peu de travaux manuels pour se constituer toute la partie imprimée de ces extensions.

Télécharger les éléments des extensions :

 

Pour les figurines c’est un peu plus compliqué. Et c’est surtout plus cher. La solution idéale est d’acheter chez Games Workshop des figurines équivalentes ou proches de celles qui se trouvaient dans les boîtes de ces extensions.


| à gauche : figurines de The Frozen Horror | à droite : figurines de The Mage of the Mirror

Le problème est que les figurines Games Workshop coûtent assez cher, surtout celles en métal (10€ pièce et plus…).

Une solution plus économique (mais moins immersive et potentiellement source de confusion en cours de partie) est d’utiliser des figurines Hero Quest de base, en faisant faire l’interim d’un ogre par un guerrier du chaos ou un fimir (par exemple), en remplaçant un archer Elfe par un simple archer humain (contenu dans l’extension les Sorciers de Morcar), etc.

Il y a également la piste Seigneurs de Guerre : le jeu contenait des figurines à une échelle similaire, dont notamment des loups montés par des lutins, et un ogre. Par contre les figurines n’avaient pas de socle individuel (contrairement à celles de Hero Quest) et étaient montées sur de petits plateaux par groupes de 4 ou 5. Donc cette solution nécessite un peu de bricolage pour placer les figurines sur des socles individuels.

Enfin, pour les très riches, inutile de se prendre la tête avec tous ces bricolages : on trouve de temps à autre des boîtes de ces extensions sur Ebay (version américaine), pour la modique somme d’environ 200$ la boîte.

Bonus : sur le site Ye Olde Inn, vous trouverez les éléments à imprimer (règles du jeu, quêtes, éléments de décor, cartes…) pour le jeu de base Hero Quest ainsi que toutes ses extensions, le tout dans différentes langues et en très bonne qualité.

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.