Le Hobbit, la Désolation de Smaug : avis et âge conseillé

Le deuxième volet de la trilogie du Hobbit est sorti aujourd’hui. Alors, est-ce que c’est bien, et à partir de quel âge les enfants peuvent-ils le voir sans sombrer dans une folie meurtrière ?

More of the same

Concernant la qualité du film, c’est assez simple : si vous avez aimé le premier épisode, vous aimerez le deuxième. A l’inverse, si vous faites partie de ces gens qui trouvaient que Ian McKellen était désormais trop vieux pour jouer Gandalf, ou que les Nains n’étaient pas assez comme Passe-Partout et Mimie Mathy, ou que 3 heures c’est trop long, sachez que dans la Désolation de Smaug, Ian McKellen est toujours vieux, les Nains ne ressemblent toujours pas aux nains de Fort Boyard, et vous en avez toujours pour pas loin de 3 heures en Terre du Milieu. Donc inutile d’aller voir la Désolation de Smaug si vous n’avez pas aimé le premier volet.

Lequel des deux épisodes est le meilleur ? A vrai dire je n’ai pas encore assez de recul pour le dire. J’ai le sentiment que la Désolation de Smaug est plus rythmé, avec un peu plus d’action. Si vous avez aimé la longue, invraisemblable mais grandiose évasion de la cité des Gobelins du premier épisode, vous adorerez la scène des tonneaux sur la rivière, aussi irréaliste mais encore plus jouissive.

Un point fort de ce second film, et qui sera certainement encore plus développé dans le troisième épisode : Peter Jackson renforce encore un peu plus les liens qu’il prend la liberté de tisser entre sa trilogie du Hobbit et la trilogie du Seigneur des Anneaux (la meilleure illustration étant la présence de Legolas, absent du Hobbit version Tolkien), faisant de la saga du Hobbit une véritable prequel et non une histoire dont le seul lien avec le Seigneur des Anneaux est la transmission de l’Anneau Unique de Bilbon à Frodon.

(un peu) plus sombre et effrayant que le premier épisode

Gandalf

La Désolation de Smaug contient un peu plus de scènes effrayantes ou angoissantes qu’un Voyage Inattendu (attention spoilers, ne pas lire la phrase suivante si vous ne voulez pas savoir ce qui se passe) : l’attaque des araignées géantes dans une forêt plongée dans la pénombre, l’exploration de Dol Guldur par un Gandalf mis en difficulté, le long face à face entre Bilbon et Smaug, l’apparition du nécromancien… Ensuite, à l’image de Frodon qui évolue dans le Seigneur des Anneaux à cause du poids et de la tentation de l’Anneau, Bilbon dévoile un peu de côté obscur. Il reste un personnage positif, mais un peu moins que dans le premier film.

Le tout reste parfaitement compatible avec un visionnage par des enfants (vu avec E. (G8)). Je conseillerais un âge minimum de 7 ans (au cinéma), toujours à moduler selon le décalage entre votre échelle et la mienne. C’est un peu plus effrayant que Star Wars, un peu moins que les 2 derniers films Harry Potter. Si vous avez une idée de l’âge minimum que vous fixeriez pour le premier film, je dirais que vous pouvez ajouter 1 an pour ce second épisode. Donc si votre enfant a vu le Hobbit au cinéma l’année dernière et que ça lui a plu, vous pouvez l’amener sans problème voir la Désolation de Smaug. Si par contre il l’a vu plus récemment en DVD et qu’il a un peu trop flippé à cause du roi Gobelin ou de l’Orc blanc, il vaut mieux attendre un peu pour ce deuxième épisode.

 

4 réponses

  1. Krol dit :

    Pour info : Hobbit 1 et 2 testé sur garçon de 4 ans. et approuvé!
    Il a vu le premier en deux séances puis le deuxième d’une traite. Sa réaction à la fin : “c’est déjà fini? c’était pas long…”
    Pas de folie meurtrière ni même de cauchemars pour le moment ; beaucoup d’impatience pour aller voir le 3ème qui sort la semaine prochaine par contre.
    Passage préféré : les tonneaux et Bombur qui est vraiment très rigolo.
    Personnage préféré : Gandalf! à moins que ce ne soit le dragon… Il était très impatient de le voir apparaitre durant le premier volet.
    Quelques moment de peur surtout avec les trolls, mais jamais de gros problème ou de pleurs ou de crise d’apoplexie ; en même temps dans ces films les gentils gagnent toujours alors on n’a pas besoin d’avoir vraiment peur…

    • Stéfan dit :

      Merci pour ce témoignage.
      De mon côté, depuis cet article, j’ai testé aussi avec mon fils de 4 ans (à l’époque de la sortie DVD du 1er) et presque 5 ans pour le 2nd (on a attendu la version longue).
      Et demain on va voir le 3 au cinéma, j’espère juste qu’il n’est pas (beaucoup) plus effrayant que les 2 premiers, parce que le cinéma amplifie tout par rapport à un visionnage télé, et on ne peut pas arrêter le film une fois lancé !

  2. Doltoïesco dit :

    Bien l’équipe! Je pensais que vous déconniez(…) 4 ans pour ce genre de film c’est du grand nimp en tube. Sur ce j’vais envoyer le bluray de 28 jours plus tard en 3D avec ma fille de cinq ans. Sur ce amis cinéphiles, pédagogiquement votre

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.