Quel âge minimum conseillé pour Godzilla 2014 ?

Après avoir vu la bande-annonce de Godzilla juste avant le dernier Captain America, je me suis dit que ce serait bien d’aller le voir avec E. (G9). Un film de monstres géants qui détruisent des films, c’est toujours assez alléchant. Mais j’ai un peu attendu afin d’avoir quelques retours, ne sachant pas si le film était réellement kid-friendly. Les échos m’ont rassuré, donc on y est allés hier soir.

Après cet essai, je pense qu’on peut considérer que le film est sans danger à partir de 7 ou 8 ans, pour des enfants qui ont déjà été acclimatés aux films de monstres destructeurs, comme Gremlins, Pacific Rim ou Jurassic Park. Si je devais classer ces 4 films par ordre d’âge conseillé croissant, je les classerai comme ceci : Pacific Rim, Gremlins, Godzilla, Jurassic Park. Il n’y a dans Godzilla aucune scène sanglante ou vraiment effrayante, contrairement à Jurassic Park qui joue beaucoup plus sur le stress des personnages, en particulier les deux enfants. Les monstres sont impressionnants, mais ils sont tellement gigantesques qu’ils font finalement moins peur qu’une escouade de vélociraptors qu’on imagine plus facilement pouvoir débarquer dans notre jardin.

Par contre, si le film est sans réel danger à partir de 7/8 ans, je pense qu’il n’est vraiment intéressant qu’à partir de 9/10 ans. La première raison est l’absence totale d’humour ; il n’y aucun gag dans ce film. Tous les personnes sont sérieux, toutes les situations sont sérieuses, il n’y a même pas de petites phrases rigolotes à la Bruce Willis pour détendre l’atmosphère au beau milieu d’une grosse scène d’action. Dans Godzilla 2014, on ne rigole pas. Je crois que c’est un choix délibéré pour revenir à l’essence des premiers films de kaiju japonais, mais du coup pour des spectateurs trop jeunes ça peut être un peu lassant, ces 2 heures qui ne contiennent que de l’action et du drame. Deuxième raison : l’esthétique générale du film, assez sombre et peu colorée ; là encore si on compare à Pacific Rim qui était très coloré avec notamment les robots géants, on a une ambiance visuelle moins sucrée et aguicheuse. Enfin, troisième raison, le scénario basé sur les déplacements successifs d’une source de radiation, suivie par les monstres, peut être un peu confus pour des enfants.

Et sinon, le film est-il bien ?

Disons qu’il est pas mal. J’aurais aimé plus de Godzilla (il apparaît assez tardivement). D’ailleurs en sortant, E. (G9) a dit “Ils auraient dû appeler le film “Militaires” plutôt que “Godzilla”. Parce qu’on voit plus souvent les militaires que Godzilla.” J’aurais aimé aussi plus de destruction de villes. Par exemple Las Vegas : on voit les monstres s’en approcher, puis on voit la ville détruite. Et le moment où ils cassent tout, il est passé où ? Globalement, c’est bien fait, mais il manque un petit quelque chose  pour qu’on se dise que c’est vraiment cool et qu’on aimerait voir un Godzilla 2 sur le même modèle. Finalement, dans la catégorie “Films récents avec des monstres géants”, j’ai préféré Pacific Rim.

Bon, c’est pas tout ça, mais ça m’a donné envie de télécharger un vieux Godzilla japonais bien kitsch des années 60-70, cette histoire.

 

2 réponses

  1. Stéfan dit :

    Complément : pour les utilisateurs de CommonSense Media, l’âge minimum conseillé pour Godzilla serait de 11 ans : https://www.commonsensemedia.org/movie-reviews/godzilla-0

  2. Nidhogg dit :

    Pour l’avoir vu seul, sans mes enfants. J’ai presque préféré le premier Remake de Godzilla avec Jean Reno… oui honte à moi, parce que l’histoire du dino enceinte mais au moins… ça bougeait!
    Le film traîne en longueur même si l’incorporation de plusieurs monstres est un plus… mais bon, c’est trop long. Et effectivement, on attend tous les moments, comme dans la bande-annonce, où les militaires sautent en parachute avec les “flares” rouges mais c’est uniquement vers la fin. Sinon, le personnage principal n’a pas de bol non plus, le monstre arrive toujours dans l’endroit où il se trouve, contrairement à Pacific Rim où se sont les humaines qui vont à l’encontre des monstres. Ou même le premier Godzilla (remake j’entend) où cela se situe uniquement dans une ville et là aussi, ce sont les humains qui vont à sa recherche.
    Bref, j’ai également préféré Pacific Rim dans l’ensemble.

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.