Star Wars sur Xbox Video : foutage de gueule

Il y a quelques semaines, Disney a annoncé la sortie des six films Star Wars en dématérialisé. Après la sortie DVD il y a maintenant un petit paquet d’années, puis la sortie Blu-Ray il y a 4 ans, difficile de générer de l’excitation autour de ce non évènement. Microsoft tente quelque chose, mais c’est assez pathétique : en tant qu’abonné Xbox, j’ai reçu l’offre “exceptionnelle” suivante : pour l’achat de la version dématérialisée de la saga, via la plateforme Xbox Video (donc certainement truffée de DRM, avec des films lisibles uniquement sur machines Microsoft et avec mon compte), Microsoft nous offre (roulement de tambour) un pack de flippers Star Wars pour Pinball FX 2 (ils sont très bien, mais les fans prêts à lâcher 85€ pour des versions dématérialisées des films sur Xbox ont certainement déjà acheté ces flippers Star Wars, sortis il y a 2-3 ans) et un avatar R2D2 pour Xbox Live.

Procurez-vous la collection Star Wars complète sur Xbox

Donc : pour plus cher que les Blu-Ray (que vous possédez vraiment, que vous pouvez lire sans avoir besoin l’autorisation de Microsoft, et que vous pouvez ripper pour en faire des fichiers lisibles sur n’importe quelle plateforme même sans lecteur Blu-Ray), vous pouvez louer un droit d’accès aux versions dématérialisées des films (que vous ne pouvez pas lire sans passer par Microsoft, et certainement pas graver sur un Blu-Ray), avec trois cacahuètes gratuites pour vous faire croire que c’est une super affaire. Attention, cette offre exceptionnelle expire le 6 juin. Pas fou Microsoft, ils vont pas non plus filer des flippers et des avatars gratuits à tout le monde et indéfiniment, ça a beaucoup trop de valeur.

2 réponses

  1. =Don Cristo= dit :

    Mmm… Un peu à charge, c’t’article, non? Pourtant, je ne peux m’empêcher de penser que l’opinion ici exprimée est tellement objective.

    Revenons en arrière. La fin des années sept… soixante-dix voit le monde occidental balayé par une déferlante nommée “Star Wars”. L’on ne le mesure pas encore, mais “A New Hope” aura profondément marqué toute une génération. À tel point que près de 40 ans plus tard, on continue à en parler avec passion.

    Cet engouement aura eu un impact bien au-delà du cinéma. Marketing, produits dérivés (jouets, jeux vidéo, livres et série d’animation), voire pour certains religion, la saga de George Lucas a marqué son temps. Pourtant, un détail irrite: Lucas est le Capcom du jeu vidéo, champion du recyclage (éhonté). Combien de fois avons-nous acheté le “même” contenu? Cassettes vidéo, Laser Disc, DVD (pirates) de la trilogie originelle, DVD (officiels) de la trilogie originelle retouchée, Blu-Ray d’on-ne-sait-même-plus-quelle-version-que-c’est. Notez les guillemets: effets spéciaux refaits, ajout de scènes coupées (qui l’avaient sans doute été pour une bonne raison — voir la scène où Solo marche sur la queue de l’effrayant Jabba) et autres joyeusetés du genre ne sont que quelques-uns des éléments dénaturant le matériau de base. La Joconde arborerait-elle actuellement un tatouage swaggy pour mieux coller à son époque? Un classique du cinéma tourné en noir et blanc est-il moins appréciable qu’un nanar en 4K?

    Nous revoici en 2015. Payons à présent une nouvelle fois ces films, si possible au prix plein et avec un maximum de contraintes légales et techniques. Téléchargeons et stockons des gigaoctets de données. À l’heure du streaming et du sacro-saint cloud, c’est un comble! Et recevons un avatar (WTF?!) et des tables de flipper que nous avons effectivement, comme les bons petits accros que nous sommes, payés au prix fort lors de leur sortie, sans oublier qu’elles ont constitué les premières tables à 9,99 eur les trois (contre quatre précédemment). Jusqu’au bout, soyons idiots. Sauf que… Tout fan que l’on puisse être, on risque surtout de l’avoir été, surtout après la calamiteuse seconde trilogie, que l’on a payée et au sujet de laquelle on se demande bien pourquoi. Alors: jamais deux sans trois ou chat échaudé craint l’eau froide? À vous votre choix. Le mien est fait: je me passerai d’un inutile avatar, ne possèderai ni une deuxième fois les flippers ni une énième fois les “mêmes” films. Et vous savez quoi? Ils ne me manqueront pas. Il y a bien trop d’autres nouvelles choses qui n’attendent que notre argent pour s’ouvrir à nous. Et si vous voulez vraiment du Star Wars, il y a les livres de Timothy Zahn et les DVD/Blu-Ray de Clone Wars que vous ne possédez peut-être pas encore, et qui vous apporteront, eux, quelque chose.

    • Stéfan dit :

      “Mmm… Un peu à charge, c’t’article, non?”
      Oui.

      “Et si vous voulez vraiment du Star Wars, il y a les livres de Timothy Zahn et les DVD/Blu-Ray de Clone Wars que vous ne possédez peut-être pas encore”
      Si, j’ai. Et c’est effectivement un bien meilleur investissement que payer 85€ pour une version DRMisée de films qu’on possède déjà tous sur un support ou un autre.

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.