A l’école en costard cravate ?!

Comme ils sont mignons tous ces petits jeunes vieux

“Bonjour, nous sommes des enfants bien élevés, la preuve nous portons des cravates, des chemisiers et des chaussures noires bien cirées.”

Tandis que je me promenais tranquillement sur Paypal, je tombai nez à nez avec une publicité pour un site de vêtements pour enfants, pour lequel Paypal propose une réduction de 15%. C’est la photo (ci-contre) mise en avant qui m’a interpelé : uniquement des petits garçons en quasi costards cravates ou noeuds papillons, et des petites filles en quasi tailleur ou uniformes d’écolières à la britannique. Chaussures noires vernies, petits bérets en options, sacs assortis… Avec bien sûr une mention écrite faisant référence à la rentrée scolaire qui approche.

Ne sachant pas si ces looks totalement improbables (pour la plupart des enfants et des écoles) étaient vrais ou une blague visuelle destinée à attirer le client vers de vraies tenues, je me dirigeai vers le site en question.

Où je ne tardai pas à découvrir la triste réalité. Ce site (dont vous trouverez le nom sur l’image ci-dessous) vend des fringues de luxe, pour les enfants. Ralph Lauren, Dolce & Gabbana, Armani. Des vestes à 330€. Des chemises et des cravates à 80€. Des pulls à 155€. Quand on connait la durée de vie d’une veste sur un enfant de 8 ans ayant des activités de cours de récré normales (sans parler de la taille du vêtement, obsolète au bout d’à peine un an vu la vitesse à laquelle on grandit à cet âge là), on peut s’interroger.

"Premier de la classe"

Est-ce que les enfants concernés aiment porter ce genre de vêtements pour adultes ? Pour de vrai, je veux dire, pas pour se déguiser quand on joue à faire comme les grands, ou pour les mariages et les enterrements. Est-ce qu’ils ne préféreraient pas des looks un peu plus colorés, un peu plus rigolos, un peu plus déglingos et rock’n’roll, bref un peu plus de leur âge ?

J’imagine que ce type de tenue peut être la norme dans certaines écoles huppées. Mais c’est quand même assez flippant, ce mélange de vieillissement accéléré des enfants et de débauche de moyens financiers parentaux pour des produits à la durée de vie aussi courte.

Si, dès huit ans, les enfants vont à l’école en costume-cravate-tailleur, que leur restera t-il comme forme d’évolution vestimentaire quand ils vont faire leur école de commerce ? Une deuxième cravate par dessus la première ? Des chaussures encore plus cirées avec des pointes encore plus longues ?

Et puis, pour 330€, à la place d’une veste Armani, on peut offrir à un enfant une Wii U avec Super Smash Bros, Splatoon et Mario Kart. Je n’ai aucun souvenir de mes fringues de quand j’étais petit, mais je me souviens parfaitement de mon Atari 2600 ou des mes figurines G.I. Joe.

3 réponses

  1. mm03 dit :

    “bref un peu plus de leur âge”
    Cette fin de phrase m’interroge , n’est ce pas remplacer un uniforme (costume-cravate-tailleur) à un autre (looks un peu plus colorés, un peu plus rigolos, un peu plus déglingos et rock’n’roll). Je pense que le style n’a pas d’âge que des enfants aime la “droiture” et d’autre “la gaîté”, l’âge ne nous attribue pas un style vestimentaire même si plein de personne le pense. Car il est évident que la plupart des personnes sont d’accord avec vous sur ce décalage style/age. Il suffit de regarder, même plus tard dans un lycée, une personne portant la cravate se fera exclure des groupes sociaux traditionnel, se fera moqué et ainsi de suite. La question c’est surtout de savoir le style de chacun et personne ne le connais influencé par la mode, les parents, les pubs.

    Bon après pour les prix je suis d’accord, c’est très (trop) chère pour ce que c’est. Surtout si ce n’est pas réutilisé.

    • Stéfan dit :

      Je doute que des enfants d’école primaire cherchent à se distinguer par leur look en portant des cravates. Au lycée c’est complètement différent : c’est un choix délibéré du porteur, assumé, justement pour se différencier de la masse.

      Il y a donc dans un cas (les enfants) une volonté des parents de transformer les enfants en mini-adultes, à l’image de l’horrible pub pour la voiture électrique Renault et son insupportable mini-clone en costard. C’est l’inverse de la liberté.

      Et dans l’autre cas (les ados) une liberté prise par rapport au modèle dominant.

      • mm03 dit :

        Merci pour ce point de vu, je pense juste que certains enfants peuvent aimer ça d’autre non. Et que tout les enfants ne veulent pas s’habiller de manière “joyeuse”

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.