Star Wars, dans quel ordre : 1-2-3-4-5-6 ou 4-5-6-1-2-3 ?

Voilà, l’intégrale Star Wars en blu-ray est disponible depuis aujourd’hui (rappel : 77€ sur Amazon – à toutes fins utiles, mon avis ici). Passons sur le psychodrame joué par certains fans extrémistes qui depuis déjà quelques semaines déclarent que la saga a perdu tout son intérêt, simplement parce que George Lucas a ajouté des paupières aux Ewoks, remplacé une marionnette Yoda par une version en images de synthèse dans l’épisode 1, et ajouté un « Noooooooon » sur la scène finale Dark Vador Vs. l’Empereur (80% d’évaluations à 1 étoile, soit la pire note possible, sur Amazon.com, juste à cause de ça…). Ouais, c’est vrai que ça change tout et fait des 6 films la pire série jamais créée. Mais parlons plutôt de quelque chose d’utile, parlons de…

… l’ordre idéal pour visionner les 6 films

Pour un certain nombre d’acquéreurs de l’intégrale en blu-ray qui n’avaient pas encore eu l’occasion d’avoir les 6 films entre les mains, soit parce qu’ils ont simplement vu les films au cinéma (ou à la télé) dans l’ordre imposé par la chronologie des sorties (ou des diffusions), soit parce qu’ils n’avaient qu’une partie de la saga en DVD, soit parce qu’ils ne les avaient jamais vus, se pose la question de l’ordre préférentiel pour voir les 2 trilogies.

Vaut-il mieux respecter la chronologie de l’histoire, en regardant les épisodes du n°1 au n°6, ou bien respecter la chronologie de la création des films, donc en commençant par les épisodes 4-6, pour finir sur l’épisode 3 ?

La réaction immédiate pourrait être de commencer par l’épisode 1, La Menace Fantôme, en se disant que finalement la nouvelle trilogie est venue combler un trou indésirable dans l’histoire. On peut également penser que pour de jeunes spectateurs, suivre le déroulement chronologique de l’histoire est meilleur pour la compréhension. C’est d’ailleurs dans cet ordre que M6 a diffusé les 6 films il y a quelques mois.

Mon humble avis est qu’il est plus intéressant de commencer par l’épisode 4, Un Nouvel Espoir, et terminer par l’épisode 3, La Revanche des Sith. La première raison tient à l’agencement des évènements les uns par rapport aux autres dans l’ensemble des 6 films, en particulier les coups de théâtre que sont le « Je suis ton père » de Dark Vador à Luke et le « Je suis ton frère » de Luke à Leia. Evidemment, on est déjà tous au courant. Mais dans la manière dont les films sont construits, obtenir ces informations avant les scènes dans lesquelles ces annonces ont lieu élimine l’intérêt dramatique de ces scènes. Or tous ces liens sont clairement établis dans la Revanche des Sith. Les retournements de situation, et toute la mise en scène qui va avec, n’en sont donc plus si on a regardé l’épisode 3 avant les 4, 5 et 6.

Luke Skywalker, âgé de quelques jours

Je trouve également beaucoup plus émouvant de finir la saga sur la fin de l’épisode 3, avec la séparation et la dissimulation des bébés Luke et Leia, l’exil de Yoda et la « naissance » de Dark Vador, quand on sait ce qui attend chacun des personnages par la suite. La façon dont tout a été progressivement agencé de l’épisode 1 à l’épisode 3 pour que tout soit en place pour que les évènements qui se déroulent à partir de l’épisode 4 ne peut s’apprécier que si on a d’abord regardé les épisodes 4, 5 et 6.

En fait, je pense qu’il faut bien considérer les épisodes 1, 2 et 3 comme un énorme flash-back. De même que dans un film, le flashback est volontairement et par définition placé après des évènements qu’il a en réalité précédé chronologiquement, pour l’intérêt du récit, le flash-back Menace Fantôme / Attaque des Clones / Revanche des Sith doit être vu après l’histoire Nouvel Espoir / Empire contre-attaque / Retour du Jedi. N’oublions pas que même si George Lucas avait une idée générale des évènements des épisodes 1 à 3 au moment où il a écrit les épisodes 4 à 6, l’écriture complète de l’histoire s’est bien faite dans l’ordre 4-5-6 puis 1-2-3.

Concernant la compatibilité avec la compréhension par un jeune public, je pense qu’à partir du moment où l’enfant a bien compris la notion de passé, présent et futur (soit vers 5 ans, non ?), il n’y a pas vraiment de difficultés particulières liées à l’inversion de la chronologie de l’histoire, il suffit de bien expliquer que les épisodes 1 à 3 se passent avant les épisodes 4 à 6, et c’est bon.

Accessoirement, au delà de ces considérations plutôt liées à la dramaturgie générale de l’ensemble, le fait de regarder d’abord la trilogie originale permet également d’éviter l’impression d’un énorme retour en arrière technique, au niveau du rendu visuel et de la mise en scène des films. Car il faut bien avouer que les effets spéciaux, les décors et certaines scènes d’action des épisodes 4, 5 et 6 font un peu cheap en comparaison de ce qu’on voit dans les épisodes 1, 2 et 3. Une progression depuis les films qui sont le moins impressionnants techniquement vers ceux qui en mettent plein la vue me semble préférable.

Alors que pour son premier visionnage des films en DVD, je les avais montrés à E. (6 ans) en commençant par l’épisode 1 (à la fois pour que ce soit plus simple à comprendre et aussi parce que cet épisode contient 2 éléments très utiles pour captiver l’attention d’un enfant : Anakin, lui-même encore enfant, et Jar Jar Binks), ce 2ème visionnage de la saga se fera donc en commençant par l’attaque du Tantive IV rebelle par le Destroyer impérial de Dark Vador.

Bon, c’est juste mon avis, après chacun fait comme il l’entend, vous pouvez même tenter la combinaison 2-6-3-1-5-4 et m’en dire des nouvelles.

Link LoveAmie lectrice, ami lecteur, la Force est puissante avec la page Facebook du Guide du Parent Galactique. Soutiens l’Alliance Rebelle en cliquant sur J’aime. Recommandé par toute la famille Skywalker.

15 réponses

  1. Loni dit :

    Je m’étais posé la même question la semaine dernière, et j’avais abouti à la même conclusion (Comme quoi, les Grands Esprits, tout ça).
    Bon, je m’en occupe dès que j’aurai le boîtier entre les mains !

  2. Stéfan dit :

    A toutes fins utiles, voici mon avis sur le coffret Star Wars Blu-Ray. Le plus amusant étant bien sûr les discussions qui ont suivi, avec certains individus qui n’ont jamais eu ce coffret entre les mains mais le détestent profondément.

  3. Ekho dit :

    Même réflexion de mon coté… et même conclusion !

    J’ajouterais un argument…

    Dans l’épisode 1 (en particulier), il est considéré que le spectateur connaît déjà l’ensemble de l’univers Starwars. Dés les premières scènes, on nous parle de jedis, de Force, d’hyperespace, de galaxie et de république (sans parler du personnage d’Obi-Wan)… Autant de notions qui sont sensées être connues suite au visionnage des épisodes 4-5-6 !

  4. Anung dit :

    Un ami, qui a prévu de se refaire la saga prochainement, m’a posé la même question. Je lui ai conseillé d’essayer l’Ernst Rister Order: 4-5-1-2-3-6 et de me donner son avis (je ne l’ai toujours pas essayé mais il me semble pas mal). Après, il y a version extrême avec le Machete Order (la même chose mais en ignorant complètement l’épisode 1) pour ceux qui sont restés bloqués sur le Jar Jar bashing.

    • Stéfan dit :

      Je pense que le seul moyen de savoir si cet ordre 451236 fonctionne est de le tester sur de vrais cobayes vierges qui n’ont jamais vu les films et ne connaissent pas l’histoire. Donc à part des enfants, ou des adultes qui auraient vécu dans un coffre-fort depuis 30 ans et auraient subitement envie de voir Star Wars, je ne vois pas sur qui le tester.

      Sur quelqu’un qui a déjà vu les films, l’ordre importe moins car il y a toujours une certaine mémoire générale des évènements, qui permet de recoller les morceaux dans le bon ordre.

      Vivement les épisodes 7-8-9 pour compliquer encore un peu les équations !

  5. =Don Cristo= dit :

    Il n’y a pas d’épisodes 1, 2 et 3. Tout comme il n’y aura pas de 7, 8 et 9, à moins qu’ils n’adaptent finalement les livres de Timothy Zahn.

  6. Simon dit :

    J’ai montré à mon fils de 7 ans l’intégrale dans l’ordre 1-2-3-4-5-6.
    Je me suis longtemps posé la question et j’ai décidé de suivre l’ordre de l’histoire.
    Et finalement, c’est pas mal. Le 1 est vraiment pour les enfants et surtout, il est très mou. Mais il permet de rentrer dans le contexte, de se familiariser avec l’univers. Ca se corse petit à petit. Le point d’orgue étant le 3. Episode le plus traumatisant (cf un article de ce blog avec ma contribution). Et puis, quand le 4 arrive, ça fait une pause après le précédent épisode très éprouvant. On comprend facilement, par le rythme, qu’on repart sur une nouvelle génération, avec comme fil conducteur les 2 droïdes, Obi One et Dark Vador. Du coup, on comprend tout de suite le « suicide » de Obi One. Et puis, à la fin du 6, c’est un soulagement de voir que Dark Vador n’est pas le méchant qu’on croyait car il lui restait au fond de lui, de l’amour pour son fils. Et du coup, la prophétie se voit encore plus forte.
    Je suis très content d’avoir pu revoir avec mon fils la série dans son ordre original. Elle a plus de sens, plus de continuité. Même si on prend un claque visuelle (dans le mauvais sens) en passant du 3 au 4.

    • Stéfan dit :

      C’est vrai que l’ordre 123456 permet de finir sur un happy end, alors que 456123 finit sur une note plutôt triste. Mais le problème de suppression de tout l’effet de surprise du twist central de l’épisode V est pour moi rédhibitoire. Une solution alternative est l’ordre 451236. Il permet de garder la surprise, puis une fois qu’elle est passée, de faire un gros flashback, et enfin de finir sur la note positive de la fin du Retour du Jedi.

  7. lamyfritz dit :

    J’ai testé l’ordre 451236 : la « nouvelle » scène finale avec l’image d’Anakin fantôme retouchée m’a fait un choc profond (faut dire que j’avais vu l’original au cinoche à la base). J’ai été saisi par la volonté de continuité du maître d’œuvre, il y avait quelque chose de beau qui s’adressait au fan de le première heure, du style : « regardez, on a pensé aux moindres détails, on l’a fait, on est allés jusque là… » et en même temps j’ai été dépité par la disparition de l’acteur original qui aura somme toute servi de bouche trou pendant plus de 30 ans. Et puis il faut s’interroger sur la cohérence de ce petit tour de passe-passe : pourquoi Anakin redeviendrait-il jeune une fois mort, et pas les autres ? Bref, il me tarde le VII…

    • Stéfan dit :

      Je trouve ce détail bienvenu, notamment pour les jeunes spectateurs qui n’ont pas vu les éditions précédentes, et auraient donc du mal à comprendre qu’Anakin version fantôme Episode VI n’ait absolument pas la même tronche qu’Anakin version vivant Episode III. Concernant la cohérence (Anakin fantôme jeune et pas les autres), on peut sans doute se satisfaire de l’explication suivante : l’apparition en fantôme est permise par le côté lumineux de la Force, et matérialise l’individu concerné au moment où il est mort en tant que Jedi. Donc, pour Anakin, au moment où il est devenu un Sith, et non au moment de sa mort physique.

      Si on ne satisfait pas de cette explication, je pense qu’il y a beaucoup d’autres choses qui risquent de nous chagriner dans Star Wars : c’est de la fantasy spatiale plus que de la science-fiction 🙂

  8. J’ai tenté 615243… mes enfants n’ont rien compris. Je suis bien content de moi, c’est le côté obscur de la parentalité.

    (je déconne, hein, je suis à fond pour 456123)

  9. Bleuzaille dit :

    Hello,

    Pour trancher cette épineuse question, j’ai chercher à comprendre quel séquence présente le moins de « spoils » possible pour ceux qui regarde la série pour la première fois.

    Spoils si 123456 :
    – Darth Vador est le père de Luke
    – Leila Organa est la sœur de Luke
    – Yoda est le petit bonhomme vert (spoil long de 3 minutes quand même dans SW5)

    A noter : j’ai du voir le film à sa première ou deuxième diffusion télé en France genre en 84 ou 85. Ben figurez-vous qu’un garçon de mon collège m’avait déjà spoilé « Luke je suis ton père » alors que internet n’existait pas, la VHS était balbutainte et que le mot spoil lui-même m’était parfaitement inconnu! La phrase « Je suis ton père » est de toute façon connu par beaucoup de personne n’ayant même jamais regardé le moindre film Star Wars …

    Spoils si 456123 :
    – Anakin est l’élu , il va devenir un Jedi très puissant (prophétie arc narratif qui peut tenir les 6 films)
    – Anakin va devenir l’élève de Ben Kenobi, puis le trahir
    – Padmé et Anakin vont vivre une love story
    – Anakin va passer du côté obscur et devenir Dark Vador
    – Palpatine est LE gros fourbe, c’est le seigneur Sith que l’on cherche pendant 3 films.
    – La république va laisser place à l’empire, Palpatine devenir Empereur
    – Les clones vont finalement se ranger du côté de Palpatine
    – La disparition des Jedis
    – et perso je trouve que la tentative de convertir Luke au côté obscur marche mieux si on a vu l’épisode trois avant…

    Enfin l’hypothèse 451236 n’est pas possible à moins de laisser Han Solo cryogénisé pendant 3 films ce que je me refuse à faire 😉

    Bref comme vous l’avais compris je recommanderai plutôt 123456 mais chacun les regarde dans l’ordre de ses envies…

  10. mamieyannick dit :

    Avec ma fille de bientôt 7 ans, on se lance (enfin !) sur Star Wars. Après avoir lu quelques trucs, je me suis décidé pour l’ordre Machete, soit 4-5-2-3-6 (et on zappe le 1). On a vu le 2 hier soir, donc je réagis encore un peu à chaud.
    Je crois que c’était une erreur (it’s a trap !). En effet, la trilogie originale a le bon goût de s’intéresser à quelques personnages (Luke, Leia, Han…) pris dans un seul évènement plus grand (Rébellion Vs Empire). Bref des situations, des enjeux parfaitement assimilables à 6-7 ans. Alors que dès l’épisode 2, on s’embourbe dans des histoires de complots et de manœuvres politiques, de clonage, d’amûûûr… Clairement ne présentant aucun intérêt pour un enfant. Si, elle a réagi à la mort de Django Fett devant les yeux de son fils, Boba. Que Yoda se batte comme un ninja au sabre laser, elle n’a pas tiqué. Elle a pouffé de rire devant le bisou Hanakin/Padmé (qu’elle a vu venir à des kilomètres). Mais le reste…. C’est long, chiant, pas très épique ou héroïque.
    Donc, je rejoins le Geek Dad : il vaut mieux commencer par la trilogie originale, car c’est avant tout une fable, une histoire assez simple à comprendre, avec ce qu’il faut d’épique, d’héroïsme et de personnages forts. Pour la préquelle, il vaut mieux attendre d’avoir ferrer le poisson avec l’originale. Tant pis pour le méchant spoil à la fin du Retour du Jedi.

Répondre à Loni Annuler la réponse.