Six clips rock ultra-visuels, pour toute la famille

Les clips des groupes de rock, souvent c’est joli mais pas spécialement drôle, ou alors drôle mais un peu trash ou avec du contenu PEGI 18, ou alors cool mais avec des machins compliqués à comprendre, ou alors juste chiant et moche. Mais il existe aussi quelques clips basés sur une idée simple, très visuelle, qui fonctionne parfaitement avec la musique qui l’accompagne. Des clips dans lesquels il n’y a rien à comprendre, juste des images et une mise en scène rigolotes à apprécier. Et ça, c’est cool pour petits et grands. Comme un bonbon. Ou un nunchaku.

Voici une sélection de six clips rock visuels, hypnotiques, imaginatifs, rigolos.

Jeu : deux de ces cinq clips ont été parodiés dans les Simpsons. Lesquels ?

The White Stripes – The hardest button to button

Réalisé par Michel Gondry, tourné à New-York, avec 32 batteries Ludwig et 32 amplis identiques.

OK Go – Here it goes again

Eux, c’est sans conteste les rois du clip rock visuel dont il est question dans cet article. J’y reviendrai prochainement.

Red Hot Chili Peppers – Can’t Stop

Inspiré des One Minute Sculptures d’Erwin Wurm, mais à vrai dire on s’en fout, c’est juste cool et rigolo.

Vampire Week-End – A-Punk

C’est fou ce qu’on peut faire avec 3 tambours, 4 pulls, des bonnets, un peu de fausse neige, et une caméra.

Junior Senior – Move you Feet

J’ai hésité à le mettre dans la sélection parce que c’est limite pas du rock. Mais il y a un écureuil au volant d’une voiture qui dégomme des zombies. Et un robot qui danse comme un robot. Alors bon.

Roger Glover & The Butterfly Ball – Love is All

C’est incroyable, vous mélangez le bassiste de Deep Purple et un futur chanteur de Black Sabbath, et vous obtenez un dessin animé avec des grenouilles.

Quoi d’autre ?

Vous avez sûrement d’autres idées. Ca tombe bien, il y a un formulaire pour laisser des commentaires, juste en dessous, là.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Duinhir dit :

    voir la note de boulet sur love is all 🙂
    Le clip des White stripes m’avait aussi interpellé au niveau de la jolitude

Réagir à cet article