Cuisine japonaise ultra-facile pour les nuls

Yakisoba Troopers

Non, les Japonais ne mangent pas que des sushis ! Ils mangent d’ailleurs plus souvent autre chose. Voici quelques idées de plats japonais à la fois plus courants au Japon, plus populaires, moins intimidants (pour qui se méfie du poisson cru), et surtout extrêmement faciles à préparer. Je le sais puisque même moi je suis capable de le faire ; je parle donc bien ici de cuisine pour handicapés de la casserole. Ces plats peuvent également être facilement préparés partiellement ou entièrement par des enfants. Des plats pas chers, qui se préparent en quelques minutes sans avoir à sortir des milliards d’ingrédients et d’ustensiles, et qui sont à la fois suffisamment proches de choses qu’on connait bien (pour ne pas effrayer les papilles gustatives sensibles) et en même temps un peu exotiques (pour quand même avoir un peu de cool japan dans l’assiette).

Classement par ordre de difficulté, sur une échelle de 0 à 10 (je vous préviens tout de suite, on ne monte pas au dessus du niveau 2).

Difficulté 0 : Nissin Cup Noodle

Nissin Cup NoodleOn peut difficilement faire plus simple, puisqu’il suffit de faire bouillir de l’eau et de la verser dans le pot qui contient les nouilles et la poudre assaisonnement. Vous obtenez une dose de ramen (nouilles dans un bouillon) pour une personne, avec différents parfums au choix (notamment boeuf et poulet, les plus classiques et faciles à trouver en France).

  • Vaisselle : pas de vaisselle, il faut juste une casserole pour faire bouillir l’eau mais vous pouvez la ranger directement après, car l’eau est versée dans le pot qui contient les nouilles. Ah si, il faut une paire de baguettes ou une fourchette.
  • Prix par personne : environ 1€50.
  • Temps de préparation : prêt en 3 minutes (et encore, à part le moment où vous versez l’eau dans le pot, le reste du temps vous vous tournez les pouces).
  • Où en acheter ? On en trouve au rayon « Cuisine du monde » de certains supermarchés. Sinon dans les épiceries asiatiques.

Difficulté 0,5 : Nissin Soba

Nissin SobaOn ne va entrer dans les détails techniques des types de nouilles, mais ce qui est vendu ici par Nissin en Europe sous le diminutif soba (en toute rigueur nouilles de sarrasin), c’est en fait un kit pour préparer des yakisoba (nouilles de froment grillées). Dans le paquet vous avez une dose pour une personne normalement constituée : des nouilles, un sachet de genre de poireau séché et émietté, un sachet de sauce spéciale yakisoba (existe également version curry, épicée et teriyaki).

La préparation demande un petit effort supplémentaire par rapport au Cup Noodle : il faut d’abord faire bouillir de l’eau dans une poêle, puis ajouter les nouilles et le sachet de machins, et enfin une fois que pratiquement toute l’eau a disparu, ajouter la sauce, mélanger, et continuer la cuisson jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau du tout.

  • Vaisselle : une poële + une assiette ou un bol par personne + une paire de baguettes par personne (prenez des jetables vous n’aurez pas besoin de les laver, bande de feignasses)
  • Prix par personne : environ 1€50.
  • Temps de préparation : 5 minutes, par contre il faut surveiller sinon vous faites tout cramer dans la poêle
  • Où en acheter ? Un peu plus rare que les Cup Noodle, les soba Nissin se trouvent parfois au rayon Cuisine du monde en supermarché (dans mon cas, trouvé chez Auchan).

Difficulté 1 : Curry japonais

Riz et boeuf au curryLe curry japonais est le plat populaire familial par excellence. Du riz, une sauce au curry assez épaisse (moins épicée que le curry indien), et en option de la viande ou des légumes dans la sauce. Pour une préparation facile, on trouve dans les épiceries asiatiques du Golden Curry. Il s’agit de cubes qu’il suffit de faire fondre dans de l’eau bouillante pour obtenir la fameuse sauce. La seule difficulté est de trouver le bon dosage : trop d’eau et la sauce sera de la soupe, pas assez d’eau et les cubes ne fondront pas bien.

Ensuite, si l’envie vous prend de passer au level 1.5, vous pouvez ajouter des morceaux de carotte et de pomme de terre, à faire cuire dans la sauce. Et pour un level 2, vous pouvez préparer des petits morceaux de bœuf ou de porc que vous faites cuire sans les griller, puis que vous laissez mijoter un peu dans le curry. Et donc, à côté de ça, vous préparez du riz. Ce qui fait 2 choses à surveiller en même temps, le curry et le riz. Essayez de rester calme malgré tout, plusieurs personnes ont réussi à survivre à cette épreuve, y compris des personnes qui n’ont pas fait Master Chef.

  • Vaisselle : une casserole pour le curry (en bricolant au micro-onde, vous pouvez vous en sortir avec juste un bol sali), une casserole pour le riz, une assiette par personne, une grande cuillère par personne.
  • Prix par personne : une boîte de 8 cubes coûte environ 5€, 1 cube correspond (à peu près) à la dose pour 1 personne. En ajoutant le prix des légumes, de la viande et du riz, ça nous fait un plat à environ 3€ par personne.
  • Temps de préparation : environ 15 minutes
  • Où en acheter ? Le Golden Curry se trouve dans les épiceries asiatiques du monde réel ou dans la matrice.

Difficulté 2 : Yakitori

YakitoriLes yakitori sont de petites brochettes de poulet mariné dans de la sauce soja sucrée. En grillant, la sauce caramélise, c’est délicieux.

Attention on atteint ici des sommets de complications. La préparation nécessite d’acheter des aiguillettes ou escalopes de poulet, de les découper en morceaux plus petits (partie la plus éprouvante si comme moi vous n’aimez pas toucher des morceaux de cadavres d’animaux crus), de les enfiler sur les brochettes (les petites brochettes en bois sont idéales, le yakitori c’est de la brochette portative ninja à la japonaise, pas de la brochette XXL Hummer 4×4 à l’américaine), puis de disposer tout ça dans un plat permettant d’optimiser le taux de recouvrement de la viande par la sauce spéciale yakitori que vous allez verser dessus avant cuisson. La petite taille des brochettes en font d’ailleurs un plat parfait pour les enfants, facile à manipuler, quasiment ludique, comme de la dînette, mais qui se mange vraiment.

Pour un meilleur résultat, il faut laisser la viande mariner un moment dans la sauce, donc s’y prendre quelques heures avant le repas (ou la veille). Ensuite, y a plus qu’à passer tout ça au barbecue ou au four (moins fun que le barbecue mais en hiver c’est plus pratique). En accompagnement, le riz est parfaitement adapté et facile, en plus si vous avez fait le curry japonais avant, maintenant vous savez faire cuire du riz.

  • Vaisselle : couteau et planche à découper, plat pour la séquence marinade, plat/grille pour la cuisson (attention la sauce yakitori grillée ça colle) + une assiette par personne + fourchette/baguettes pour le riz
  • Prix : sauce 4€ pour 250 mL, aiguillettes de poulet de 3€ à 5€ les 250g, allez disons que ça revient à environ 3-4€ par personne si vous comptez aussi le riz et les brochettes en bois.
  • Temps de préparation : environ 20 minutes + temps de marinade + 10-15 minutes de cuisson
  • Où en acheter ? La sauce yakitori Kikkoman se trouve dans à peu près tous les rayons Cuisine du Monde des supermarchés de France. Si ce n’est pas le cas dans votre supermarché, vous pouvez faire un scandale.
  • Attention, on trouve chez Picard ou ailleurs des yakitori surgelés, mais c’est pas génial, et assez cher.

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.