OK Go, un drone et 2300 figurants au Japon

Quand on voit un clip d’OK Go on se dit qu’ils ne pourront pas faire quelque chose de plus gros pour le suivant. Puis on voit le suivant, on se dit que si, finalement, ils l’ont fait.

Après le génial Writing on the Wall basé sur les illusions d’optique, voici leur dernière création, très graphique, sous influence japonisante, avec des mini véhicules personnels à une roue, des étudiantes japonaises par dizaines, des parapluies colorés, et probablement une caméra portée par un drone sinon je ne vois pas comment c’est possible de tourner tout ça en un seul plan. Regardez, montrez, c’est génial.

1 réponse

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.