De Splatoon à Overwatch : le FPS devient familial

Signe que le genre du jeu de tir (qualifié ici de FPS pour simplifier, même si les puristes me feront remarquer qu’il y a aussi du TPS, et ils auront raison) sort enfin de ses archétypes de militaire contemporain (Call of Duty, Battlefield) ou de science-fiction apocalyptique (Halo, Doom, Quake, Destiny…), et devient donc un peu plus familial, plusieurs grosses sorties se suivent en 2015 et 2016. Ci-dessous, une sélection, avec quelques infos, une estimation subjectif d’âge minimum, les dates de sortie et les plateformes.


Overwatch

Pratiquement tout ce que touche Blizzard se change en or. Blizzard s’attaque au MMORPG, il crée World of Warcraft, succès indétrônable depuis 2004. Blizzard s’attaque au jeu de carte en ligne, il crée Hearthstone et surpasse immédiatement tous ses concurrents (tout en trouvant au passage la recette parfaite du free-to-play). On attend donc de pied ferme Overwatch, première incursion du studio dans l’univers des jeux de tir en vue subjective. Des personnages sous fortes influences mangas et comics, des pouvoirs secrets et des gadgets dans tous les sens, des arènes colorées… Si la jouabilité est au rendez-vous, le succès est assuré.

Peu d’infos en revanche à ce stade sur les modes de jeux ; il est possible que ce soit uniquement du jeu en ligne en compétition par équipe, ce qui réduirait (un peu) la kid-compatibilité – même si ce n’est pas complètement impossible, cf. Splatoon qui marche très bien.

Sortie : printemps 2016 | PC, PS4 et Xbox One | Estimation personnelle d’âge minimum selon les indices disponibles : 10-12 ans | Site officiel | Précommander Overwatch


Plants Vs. Zombies : Garden Warfare 2

Après un premier épisode ballon-test qui marquait le début du FPS grand public et bénéficiant d’une certaine exposition médiatique, le jeu de combat basé sur l’univers du jeu de tower-defense revient. Le premier volet avait reçu des avis plutôt positifs, mais également des critiques sur lecontenu un peu léger, et (pour les versions PS3 et Xbox 360) l’absence de multijoueur en écran splitté.

Avec Splatoon, c’est le jeu de tir dont l’univers est le plus sympathique visuellement pour les enfants. Espérons donc que cette deuxième édition corrigera les quelques défauts du premier, et apportera aux PS4 et Xbox One le vent de folie et de renouveau du genre que Splatoon a su apporter sur Wii U. Pas sûr, parce que tout le monde ne s’appelle pas Nintendo…

Sortie : 25 février 2016 | PC, PS4, Xbox One | Estimation personnelle d’âge minimum : 6-7 ans | Site officiel | Précommander Plants Vs. Zombies Garden Warfare 2


Battleborn

Difficile de ne pas voir une certaine similitude de style visuel entre Battleborn et Overwatch. Des personnages au look un peu cartoon et ultra-typés, une ambiance colorée et une dose d’humour. Les deux jeux semblent jouer sur le même terrain, il y a donc des chances qu’un seul des deux tire son épingle du jeu, sauf si les gameplays sont très différents.

Développé par les créateurs de Borderlands, Battleborn contient, en plus des ingrédients FPS, quelques éléments de MOBA : on voit dans les bandes-annonces que des escouades de NPC avancent inexorablement vers l’ennemi (ou une mort certaine), tandis que les joueurs, par équipes de 5, doivent les protéger ou les utiliser pour progresser.

Sortie : 3 mai 2016 | PC, PS4, Xbox One | Estimation personnelle d’âge minimum : 9-11 ans | Site officiel | Précommander Battleborn


Splatoon

La référence du jeu de tir familial, appréciable aussi bien par des enfants de 4-5 ans du moment qu’ils savent à peu près tenir une manette (testé sur un échantillon représentatif constitué de 3 enfants), que par des enfants plus âgés, des ados et des adultes. Immédiatement fun, super coloré, ultra-fluide, et surtout reposant sur une idée géniale : les joueurs doivent peindre le maximum de surface du décor pour gagner la partie, mais cette peinture a également des effets sur le déroulement du jeu, permettant de se déplacer plus facilement sur le terrain.

Le gamepad est très intelligemment utilisé, comme écran compagnon permettant de visualiser le champ de bataille et les zones à peindre, ainsi que comme contrôleur le plus précis que j’ai pu manipuler à ce jour sur console pour ce type de jeu, grâce à l’utilisation du gyroscope. Un peu déroutant au début, mais difficile de s’en passer une fois qu’on a pris l’habitude des visées ultra-rapides que cela permet.

Seul point faible du jeu : le mode multijoueur local, un peu tristounet comparé au reste. Malgré ce petit défaut, le reste est tellement bon que Splatoon fait partie de ces quelques jeux qui peuvent, à seulement trois ou quatre d’entre eux, justifier d’investir dans une Wii U.

Sortie : 29 mai 2015 | Wii U | Age minimum conseillé : 5 ans | Site officiel | Acheter SplatoonAcheter le pack Wii U + Splatoon + Mario Kart 8


Star Wars Battlefront

On ne présente plus la machine de guerre développée par les Suédois de DICE et éditée par Electronic Arts, qui arrive sur nos consoles et PC juste à temps pour accompagner la sortie cinéma de l’Episode VII – et bénéficiant de ce fait d’un bonus marketing évident. Un bon paquet de joueurs a déjà pu s’essayer au jeu lors de la beta (la plus grosse beta réalisée par EA à ce jour), et les avis sont mitigés. Les passionnés de FPS trouvent le gameplay trop mou, comparé à ce qui se pratique aujourd’hui dans le genre.

Personnellement j’ai beaucoup aimé, E. (10 ans) aussi. Les environnements de Hoth, Tatooine, Sullust, Endor et autres (et bientôt Jakku) sont à tomber de réalisme, les blasters fusent dans tous les sens, la bande son est énorme avec l’impression d’être réellement au cœur d’une bataille vue dans les films. Quant aux critiques sur le gameplay qui manque de dynanisme, je pense que pour des joueurs non experts du FPS, c’est plutôt un point positif. En revanche, pour un joueur moyennement attiré par l’univers Star Wars, je pense que l’intérêt est limité.

Sortie : 19 novembre 2015 | PC, PS4, Xbox One | Estimation personnelle d’âge minimum après test : 10-11 ans | Site officiel | Acheter Star Wars Battlefront

6 réponses

  1. LE Nelge dit :

    Pas très médiatisé : Paladins par Hi-Rez Studio (déjà auteurs de Smite, MobA mythologique en vue à la 3ème personne) : http://www.paladins.com/

    Preview : http://www.jeuxonline.info/actualite/48667/gamescom-2015-prise-main-paladins

    Visiblement savant mélange de TF2 (comme pour Overwatch), Heartstone et Heroes of the Storm.

    Par contre, comme tu le dis entre Paladins, Overwatch et Battleborn, un seul tirera son épingle du jeu sur le long terme.
    Par expérience, je miserais plutôt sur Blizzard. Même si leur jeu n’est pas le meilleur, la réputation du studio risque d’écraser Paladins et Battleborn. Accessoirement, la qualité du suivi fera la différence, et de ce côté Blizzard est plutôt intouchable.

  2. Garr dit :

    Dans les FPS cartoonesques, notons aussi World of Padman.

    http://www.indiedb.com/games/world-of-padman/

    Jeu indépendant, gratuit, multi-plateforme. 🙂

  3. LE Nelge dit :

    J’ai eu une clef Beta pour ce WE sur Overwatch. Un jour peut être un compte rendu (j’ai déjà 4 résumés de jeux en attente, j’arrive pas à savoir s’ils ont vraiment leur place ici ou pas et j’ai aussi un peu la flemme).

    • Stéfan dit :

      Tout a sa place dans le forum, c’est assez ouvert.
      Par contre pour la flemme, je ne peux rien faire.

      • LE Nelge dit :

        Je me suis mal exprimé. En fait, je me suis rendu compte en pratiquant certains jeux qu’ils étaient pas forcément si adaptés aux plus jeunes que je le pensais de prime abord, voire pas du tout. Entre autre du fait de l’investissement en temps nécessaire.
        Par exemple je suis pas sur qu’un RPG occidental à l’ancienne (type Baldur’s gate) de plus de 100h basé sur l’écriture des dialogue (à lire) et où limite il faut prendre des notes et passer du temps à comparer du matos pour optimiser un peu son avatar soit passionnant avant le collège (schématiquement), aussi joli et rigolo à jouer en coopératif (d’un point de vue d’adulte un poil nostalgique) soit-il.

  4. Stéfan dit :

    Un autre FPS familial qui sort en 2016 : World War Toons. Pour le coup je le trouve un peu trop familial dans son apparence, je suis pas fan de ce look cartoon sans personnalité, vu et revu dans les Clash of Clans et autres Boom Beach.
    https://www.youtube.com/watch?v=QJ95G9I6GMQ

Réagir à cet article