1982 : les jeux vidéo, juste avant la vague

Reportage d’Antenne 2 au Consumer Electronics Show, Chicago, 1982.

La télévision portative, la montre et la casquette radio, la valise électrifiée, le design qui va permettre de vendre encore plus de produits électroniques (Apple, sors de ce corps), et surtout la déferlante des jeux vidéo qui s’apprête à déferler sur le monde. Atari est le big boss du secteur, Nintendo est en embuscade (la Famicom sort un an après au Japon), et le rédacteur en chef de l’Ordinateur Individuel a le look coco.

“Une première enquête a montré que les jeunes et les adolescents aiment beaucoup ces jeux alors qu’ils ne regardent pas beaucoup la télévision”. Explication avancée : si les jeunes aiment les jeux vidéo, c’est pour “l’illusion d’un certain pouvoir sur la télévision”, puisqu’ils peuvent agir sur ce qui se passe à l’écran. L’interprétation est un peu étrange, mais se comprend de la part d’un journaliste télé.

Attention, je critique, mais la voix off est celle de Georges Leclerc, journaliste d’Antenne 2 qu’on retrouve sur plusieurs vidéo archivées par l’INA, et dont on voit bien qu’il est le seul sur la chaîne à avoir vraiment conscience de ce qui se profile (voir par exemple cet extrait, feat. Noël Mamère). Donc j’ai envie de dire chapeau bas, monsieur Leclerc, dans l’ensemble vous avez vu juste.

1982 Consumer Electronics Show - Atari

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.