DIY : Rube-Goldberg dans ta chambre

Inspirés par les circuits géniaux du japonais 10813panaki (je pense que c’est un pseudo) vus dans la dernière sélection The Kid Should See This, E. (9 ans) et moi nous sommes dits hier soir qu’on allait essayer de faire la même chose, dans sa chambre, avec un assemblage de Lego, dominos, Kapla, rails Brio et Plarail (gros dossier trains bientôt ici !), billes, mangas, boîtes de CD et DVD, le tout agrémenté de figurines diverses pour la déco.

Après environ 2 heures d’installation réparties entre hier soir et ce matin, puis au moins autant de temps passé en tentatives ratées et remise en place des séquences précédant le point de rupture de la chaîne, nous avons finalement (presque) réussi à faire se dérouler l’intégralité du parcours prévu, sans intervention autre que le lancement de la bille initiale.

Je dis “presque” réussi parce que comme vous pouvez le remarquer, il y a une coupure au milieu de la vidéo. Après avoir remis en place une bonne trentaine de fois les dominos du départ, et le constat que notre dispositif était encore un peu trop aléatoire, nous avons décidé d’accepter de le faire en deux prises. Pour le prochain circuit (si on a le courage d’en refaire un), on privilégiera sûrement des mécanismes plus fiables.

Vue d'ensemble du parcours

Vue d’ensemble du parcours (il manque juste le début, qui se trouve sous le lit superposé depuis lequel est prise la photo)

Si l’envie vous prend de tenter la même chose, voici quelques modestes conseils faisant suite à cette première tentative :

  • installez d’abord tout ce qui n’est pas casse-gueule ; gardez les chaînes de dominos et autres éléments en équilibre précaire pour la fin. Si vous avez une bille qui doit partir pour lancer une séquence, mettez la de côté et ne la posez sur son point de départ qu’au dernier moment
  • installez les mécanismes les moins fiables au début de votre circuit ; ça vous fera moins de choses à remettre en place en cas de plantage
  • quand vous commencez à installer les éléments casse-gueule, prévoyez des sécurités dans le parcours (barrage pour bloquer une bille, trou dans la chaîne de dominos…), que vous ne supprimerez que juste avant le lancement
  • avant de lancer, vérifiez minutieusement tout le parcours pour vous assurer qu’il n’y a aucune sécurité qui est restée ni aucune erreur dans les cheminements des billes ou autres éléments mobiles (un de nos premiers essais se déroulait parfaitement, jusqu’à la moitié du parcours, quand soudain le train n’a pas pris la bonne direction en raison d’un aiguillage qu’on avait oublié de régler…)
  • vérifiez que la batterie de votre caméra/appareil photo pour filmer est bien chargée, le tournage peut durer plus longtemps que prévu
  • visualisez votre trajectoire pour filmer avant de lancer le circuit, car une fois lancé, ça se déroule très vite, et vous n’avez pas intérêt à trébucher sur un élément du parcours
  • si votre enfant n’est pas un petit peu patient et si vous n’avez pas envie de jouer tout seul, ne faites pas un circuit de Rube-Goldberg, allez plutôt jouer au ballon ou à Broforce
  • prévenez l’hôpital psychiatrique le plus proche de votre possible demande d’admission imminente

Quelques éléments constitutifs très pratiques :

  • les Kapla, parfaits pour créer des dénivellations sous les rails, des guides pour les billes, des renforts pour bloquer tel ou tel élément un peu instable, des chaînes avec les dominos… On peut même les utiliser pour créer des mécanismes simples de pousser/tirer (dans notre circuit, un train Brio descend une pente, pousse un Kapla posé près de l’interrupteur du train électrique Plarail, ce qui active ce dernier).
  • les Lego, également très versatiles, utilisables pour créer des supports, des éléments de mécanismes rudimentaires, bloquer des éléments mobiles, des guides pour les billes…
  • les dominos ; on a utilisé des dominos en plastique Domino Express (un peu léger pour pousser des Kapla) et des dominos plus denses Astérix qu’on avait eus en cadeau chez Auchan il y a quelques années (mieux pour les Kapla). Je pense que les dominos en bois Goki feraient aussi l’affaire (avantage : ils coûtent beaucoup moins cher que les Domino Express).
  • les rails type Brio ou Tomy Plarail, parfait pour guider des billes
  • les billes, suffisamment légères pour ne pas détruire les installations à chaque passage, et suffisamment lourdes pour faire tomber des dominos
  • les circuits de billes modulaires, en plastique ou en bois, excellents pour créer des changements de niveaux (depuis une étagère ou un bureau jusqu’au sol, par exemple)
  • pour créer des réactions en chaînes imposantes à partir d’une bille qui pousse un simple domino, on peut utiliser n’importe quels objets plats comme des boîtes de CD, DVD, jeux vidéo, mangas, à installer du plus petit et léger au plus grand et lourd. Les Kapla permettent d’assurer la transition entre un domino et un CD ou une boîte de jeu 3DS.

Et surtout, si vous faites un circuit, pensez à partager la vidéo dans les commentaires ci-dessous !

Rube-Goldberg dans ta chambre !

Le circuit, après utilisation complète

Bonus : les 36 échecs en vidéo

7 réponses

  1. Guillaume dit :

    Enorme ! Bravo pour ce travail qui a du demander bien de la patience à tes enfants !

    • Stéfan dit :

      Je précise qu’U. (4 ans) a principalement contribué en tant que fournisseur de matériel (Kapla, rails Brio, déco…) car l’installation nécessite de la minutie. Je déconseille ce genre d’exercice avec des enfants de moins de 7-8 ans, ou alors avec des parcours plus simples, plus stables, et dans des lieux moins exigus.

  2. alexnidhogg dit :

    Nice Job dude! ^^

  3. Bientôt en ligne : le bêtisier en 36 plantages aux motifs divers.

  4. david dit :

    Excellent !! Connais tu l’émission japonaise de la nhk pour les enfant ” pitagora switch” ? Chaque générique est une machine de ce genre.

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.