Une belle histoire de Gardiens de la Galaxie

Un garçon dont le petit frère est autiste a amené ce dernier voir les Gardiens de la Galaxie (j’espère qu’il avait plus de 15 ans, haha salut les amis de cet autre site sur les âges pour les films !). Et sur son blog, il raconte que son regard s’est illuminé “comme un sapin de Noël” à l’apparition du personnage de Drax et surtout la révélation de son incapacité à comprendre les métaphores. Car comme Drax, les enfants autistes ont une pensée concrète, dans laquelle un mot est un mot : les métaphores leurs sont incompréhensibles (cf.).

Et donc, pour la première fois devant un film, ce petit garçon autiste a pu s’identifier à un héros de film, avec des tatouages, qui tient tête au boss de fin et tout. Pas juste un mec qui peut compter les cure-dents plus vite que son ombre (même si celui-ci est tout à fait sympathique, il ne se déplace pas en vaisseau spatial accompagné de la plus cool bande de brigands de l’espace).

Vous pouvez le récit complet sur le blog du grand frère : I took my little brother (who falls on the autism spectrum) to see Guardians of the Galaxy…

 

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.