Star Wars, de retour en Blu-Ray (les mêmes qu’en 2011)

C’est reparti pour un tour… A l’approche du grand retour de Star Wars sur les écrans de cinéma (à propos, avez-vous ce nouveau teaser diffusé en Corée ?), les inévitables rééditions des six premiers films se poursuivent, en attendant certainement des diffusions télé d’ici la fin de l’année sur la chaîne qui aura eu l’idée de miser sur le bon cheval suffisamment tôt. Après une sortie sur les canaux dématérialisés il y a quelques mois (avec des tarifs amenant à se poser la question de l’intérêt de la chose, cf. l’offre ridicule Xbox Video), ce sont maintenant les Blu-Ray qui s’apprêtent à ressortir (le 14 octobre prochain). Les éditions proposées seront rigoureusement les mêmes que celles du coffret intégral qui était sorti en 2011. Seule différence : le packaging. Pour l’édition complète avec les 6 films et les 3 disques de bonus, un simple changement de visuel : Dark Vador, au lieu d’Anakin petit garçon (autrement dit, le même mec, à deux époques différentes). Sur les éditions simples (films vendus individuellement), c’est plus intéressant – pour les collectionneurs de boîtes – puisque ce sont de très jolis boîtiers steelbox qui sont proposés, à l’effigie de Dark Vador, un Stormtrooper, Palpatine, Dark Maul, Yoda (le seul gentil du lot – décidément c’est la mode chez Disney de mettre les bad guys en avant) et Grievious.

Le contenu en revanche ne change pas. Mêmes éditions des films, mêmes bonus. Et donc, comme à chaque réédition des films sur un support quel qu’il soit depuis maintenant une vingtaine d’années, les habituels trolls ressortent leur éternelle complainte, et descendent le produit dans les évaluations sur Amazon ou ailleurs, par des notes assassines et des commentaires haineux, contre George Lucas le monstre sanguinaire qui détruit sa création (notons que le suspect est à la retraite depuis 3 ans).

Alors, oui, sur cette réédition 2015 de Star Wars en Blu-Ray, Dark Vador dit « Non » à la fin du Retour du Jedi. Oui, les Ewoks ont des paupières. Oui, la marionnette de Yoda dans la Menace Fantôme a été remplacée par un Yoda en images de synthèse. Oui, Anakin en mode fantôme à la fin de l’Episode VI est interprété par Hayden Christensen et non par Sebastien Shaw.

« Oh mon Dieu les Ewoks ont des paupières, ils clignent des yeux, jusqu’à présent j’adorais Star Wars, mais désormais ces films sont les pires films de science-fiction que j’ai jamais vus. »

Et alors ? Le plaisir procuré par ces films en est il amoindri ? S’ils étaient sortis au cinéma sous cette forme, les films auraient eu exactement le même impact. Personnellement, j’ai remarqué la plupart des changements uniquement parce que j’en avais entendu parler avant de revoir les films sur cette édition Blu-Ray de 2011. E. (10 ans, 7 ans à l’époque) n’a absolument rien remarqué – alors qu’il les avait déjà vus quelques années plus tôt. Quand à U. (5 ans), qui les a vus pour la première fois l’année dernière, dans cette édition, de façon très étonnante ne nous a pas dit : « C’est nul votre film, Yan Solo n’a pas tiré en premier, Dark Vador a dit « Non » et les Ewoks ont des paupières. C’est de la merde, je vais plutôt regarder un DVD de Tchoupi, au moins y a pas de Dewbacks en image de synthèse rajoutés dans le décor. »

La réalité, c’est ça : ces différences mineures avec les films originaux, les nouveaux spectateurs s’en foutent complètement. Et l’immense majorité des anciens spectateurs ne les remarquent même pas, tellement elles sont insignifiantes.

Les films sont toujours aussi bons (ou aussi mauvais, pour les gens qui ne les aiment pas), mais ces modifications ne changent finalement rien. Les seules personnes que ça dérange, ce sont celles qui, par principe, sont restées accrochées à une édition passée de ces films, qui n’existe plus aujourd’hui, du moins pas dans l’actuelle génération vidéo post-DVD. Peut-être un jour Disney décidera t-il de distribuer ces éditions originales, en HD, en 4K ou que sais-je. En attendant, quel intérêt y a t-il à venir se lamenter sur chaque réédition des versions modifiées ? Personne n’oblige personne à les acheter ou à les regarder. Il existe une édition DVD de 2010 avec les versions non modifiées des films. N’est-ce pas suffisant ?

Ca va encore pleurnicher, chez les trolls.

Sans aucun doute, l’Episode VII et tous les autres de la nouvelle trilogie (sans compter les spin-offs de la saga principale) seront accompagnés de leur cortège de haters et de moqueurs très vocaux, qui savent monopoliser les meilleures places sur les différents lieux d’expression en ligne, de sorte qu’on finit par n’entendre plus qu’eux. Tant pis pour eux s’ils n’aiment plus Star Wars depuis 1983. Mais c’est pas parce qu’on n’aime pas qu’il faut en dégoûter les autres, comme on dit dans les cantines.

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Ekah dit :

    J’aimerais poser une question d’ordre pratique : pour faire découvrir les star wars à mes enfants, conseillerais-tu de les regarder dans l’ordre de sortie ou dans l’ordre chronologique ?
    D’un côté, je me dis que la découverte de qui est dark vador est tellement marquante que forcément il faut commencer par le nouvel espoir. Mais d’un autre côté, mes enfants découvrant aussi en parallèle star wars clone wars, ils vont finir par apprendre le destin funeste d’anakin avant même d’avoir vu les films. Sacré dilemne

    • Stéfan dit :

      Salut Ekah
      Je conseille l’ordre de sortie des films, 456123. Détails ici : http://www.geekdad.fr/2011/09/star-wars-1-2-3-4-5-6-ou-4-5-6-1-2-3/
      L’ordre alternatif 451236 peut aussi marcher, ça transforme les épisodes 123 en énorme flashback de 6h, mais ça peut être un peu plus perturbant à suivre pour des enfants (déjà il faut comprendre que 123 se passent avant, alors si on navigue d’avant en arrière puis de nouveau dans le futur, c’est compliqué).

      La série animée Clone Wars ne révèle rien du destin d’Anakin : son histoire prend fin avant le début des évènements de l’épisode III, donc Anakin y est encore un Jedi tout à fait respectable.

      Idéalement il faudrait en fait regarder dans cet ordre (si on inclut Clone Wars) :
      4
      5
      6
      1
      2
      Clone Wars le film
      Clone Wars la série
      3
      Mais bon ça devient un peu compliqué à gérer. Et si on ajoute en plus dans l’équation l’actuelle série Star Wars Rebels…

      Il faudra bien sûr re-calculer tout ça après l’épisode VII, qui viendra lui aussi augmenter le nombre de variantes possibles !

  2. Laurent dit :

    J’ajouterai que ça dépend aussi de l’âge des gamins. Avec les 2 miens de 5 ans, j’ai fait 1-2-3-4-5-6 et franchement même s’ils adoré, je pense que j’aurai pu prendre les films à l’envers que ça n’aurait rien changé. Ils n’ont pas compris grand chose à l’histoire à mon avis… Mais l’univers, les sabres laser, les vaisseaux, je pense que ça suffit amplement à les combler à cet âge là ! Et je ne regrette pas de leur avoir fait voir ces films, les voir accourir dès qu’ils entendent la musique du générique ça n’a pas de prix… ils ont le temps devant eux pour les revoir et s’attarder à l’histoire !

  3. Laurence dit :

    Le huitans a regardé 456123, pour commencer, mais aux rediffs qu’il se fait, il les remet en ordre chronologique
    Après, sur les rééditions, et les nouveaux épisodes, et tout ce qui gravite autour… Je laisse les râleurs râler, ils font ça très bien (puis c’est souvent tjrs les mêmes) s’ils n’en veulent pas, ça en fera plus pour nous

  4. Thomas W dit :

    Hé bien moi qui ait vu et revu les épisodes 4-5-6 en VHS (donc sans les ajouts récents) des dizaines de fois, je les vois les mises à jours.
    Toutes.
    Et je ne les aime pas pour la plupart. Alors, les paupières des Ewoks, ça ne me dérange pas. Ou encore ajouter une atmosphère aux planètes, ok. Faire de jolis effets de lumières, why not.
    Mais ajouter une scène en image de synthèse en plein milieu d’un film qui n’en a pas, ça se voit comme un furoncle sur la fesse de miss Univers. Et franchement, c’est moche et ça n’apporte rien.
    Dans la scène où Han Solo parle avec un Jaba bien moche en image de synthèse, la voix française n’est même pas la même ! Et ça me déchire les oreilles.
    Bref, retoucher une oeuvre, ça ne sert à rien et ça fait raler les puristes dans mon genre.

  5. Charlie92 dit :

    J’ai une question un peu bê-bête, mais est-ce que tu sais si en achetant le soit le coffret blu-ray soit chaque blu-ray (j’hésite encore, je jugerai si je trouve raisonnable la différence de prix entre les deux) s’il y a un code pour les avoir en version dématérialisée ? ça devient apparemment la mode, et je trouve ça pratique parce qu’on peut avoir accès à son film de presque n’importe où n’importe quand ^^

Réagir à cet article