La Fnac, aussi nulle que le parent lambda pour interpréter le PEGI…

Parfois, à 1h30 du matin, on tombe sur un article pourri sur le site de la Fnac. Comme celui-ci. Un très mauvais article par David, “expert jeu vidéo” de la Fnac, rédacteur Fnac Gaming, dans lequel il conseille des jeux vidéo pour les enfants en fonction de la classification PEGI. Et donc, il recommande Pokémon et Animal Crossing dès 3 ans. Ben ouais ils sont PEGI 3, t’es con ou quoi c’est écrit sur la boîte. Oui, parce que c’est pas comme si :

  • dans ces 2 jeux la maîtrise de la lecture était totalement indispensable pour avancer…
  • une proportion non négligeable des enfants de 3 ans ne sait pas lire (par “non négligeable” j’entends “proche de 100%”)

Pokémon et Animal Crossing, avant le CP voire le CE1, ça ne sert à rien, c’est injouable.

Que des parents mal informés fassent cette grossière erreur d’interprétation du PEGI (dont je rappelle les faiblesses ici), passe encore, ce n’est pas leur faute si le truc n’est pas clair. Mais David, expert jeu vidéo de la Fnac, alors ? Qu’est-ce qui t’arrive, gars ?

Je comprends que la Fnac, en tant que vendeur, ne puisse pas recommander ouvertement des jeux à des âges inférieurs à leur classification PEGI (ce qui explique que Professeur Layton ou Worms ne soient pas conseillés en dessous de 12 ans dans l’article en question, alors que dans la vraie on sait très bien que c’est stupide et que ces deux jeux sont très bien dès 8 ans – et même avant pour Worms). Mais l’inverse est faux, la Fnac pourrait très bien conseiller un PEGI 3 à partir de 7 ans… David, tu tiens tant que ça à les vendre, tes jeux, au point de rendre des enfants malheureux parce qu’ils ne pourront pas vraiment profiter du jeu reçu par un Père Noël trompé par tes indications ?

David, la prochaine fois que tu souhaites conseiller des jeux pour des enfants, loue des enfants pour les tester sur eux, tu verras si ça marche vraiment.

4 réponses

  1. Tatank dit :

    Autant dire que notre “David” est expert en jeux-vidéo comme moi en Littérature du 12ème siècle

    Bref

  2. alexnidhogg dit :

    Disons, qu’il faut considerer le PEGI comme:
    Est-ce que je peux regarder quelqu’un jouer à ce jeu vidéo plutôt que de jouer au jeu vidéo lui-même.
    Un enfant de 3 ans peut REGARDER son frère (ou sa soeur) jouer à Pokemon.

    • Stéfan dit :

      Oui mais ce n’est pas un guide d’achat de films, c’est un guide d’achat de jeux vidéo. Pour jouer donc, pas juste pour regarder.

      La Fnac pourrait aussi dire qu’une tronçonneuse c’est ok à partir de 3 ans (ben oui, juste pour regarder). Ou le Seigneur des Anneaux (les livres) : 1400 pages de texte avec pratiquement aucune image, un enfant de 3 ans peut regarder, y a aucun danger !

  3. Juan dit :

    Je suis complètement d’accord. Jaime bien la FNAC mais il y a des fois ou on comprend pas bien. Je me suis pointé rayon gaming pour voir les nouveautés et la j’ai vu une bande de copain de 13, 14 ans qui se tabassaient sur un jeu de baston bien violent, encadré par un animateur pour le lancement du jeu. Alors ok les parents devraient contrôler… je suis quand même aller voir l’animateur en lui montrant le pegi 16 et en lui disant qu’il avait de la chance que ce ne soit pas mes gosses. C’est du business c’est triste. Une autre anecdote du genre (plus ou moins hors sujet mais ) : Un vieux qui regarde un film sur la seconde guerre mondial a la télé a la fnac. On imagine que le mec il a du la vivre en vrai. Sauf que la, c’est raté. Le film c’est Inglorious Basterds et il tombe en plein sur la scène ou l’allemand se fait casser le crane. Le vieux a fait 3 pas en arrière et a failli tomber. Ils pourraient faire un peu plus attention.

Répondre à Juan Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.