Comment (re)donner l’avantage à Disney Infinity ?

Disney Infinity

Les Skylanders semblent finir par lasser. Un cinquième épisode qui en dehors d’une bonne idée (les véhicules) a du mal à masquer un certain essoufflement, et un coup en dessous de la ceinture pour les joueurs Wii et 3DS. Et contrairement à Disney Infinity et Lego Dimensions, leur univers parle essentiellement aux enfants, là où les personnages Marvel, Star Wars, Disney classique d’un côté, et les innombrables licences geek-culturelles invoquées par Lego d’autre part, séduisent aussi bien les grands que les petits.

LEGO DimensionsJe pense que le principal rival de Disney Infinity 3.0 en cette fin 2015 est donc davantage Lego Dimensions que Skylanders, car leurs publics sont plus proches. Or Lego Dimensions, malgré un prix du pack de démarrage un peu handicapant, a sorti l’artillerie lourde en ce qui concerne les mondes proposés. Les Simpsons, Le Seigneur des Anneaux, les super-héros DC, Retour vers le Futur, Docteur Who, Scoobidoo… On parle même de K2000 ou l’Agence tous Risques qui pourraient rejoindre l’aventure l’année prochaine. Un véritable tir de barrage pour contrer le Star Wars dégainé par Disney Infinity. Ca peut marcher. D’autant plus que Lego Dimensions a également à son avantage le rayonnement du gameplay de dix ans de jeux vidéo Lego, là où Disney Infinity a été critiqué, sur ces deux précédents volets, pour ses aventures un peu pauvres et un certain manque de fun vidéoludique.

Pourtant, Disney Infinity aurait un moyen très simple de renvoyer une banane explosive ou une frappe aérienne du côté de Lego Dimensions. Les points forts de ce dernier, mis en avant dans la communication sur le jeu, c’est :

  • la multitude des univers, interconnectés les uns aux autres,
  • l’absence de contraintes de jouabilité mondes/personnages : tu veux jouer Gandalf sur le dos d’un vélociraptor à Hill Valley ? Aucun problème.

Disney Infinity pourrait très bien proposer la même chose, avec deux mesures simples.

Donner accès aux anciennes aventures, payées par les joueurs

Disney Infinity - Cars

“Tu possèdes Disney Infinity 3.0 et le Trophée Cars ? Pose le Trophée sur la base et télécharge gratuitement l’aventure Cars de Disney Infinity 1.0, rendue compatible avec le moteur de Disney Infinity 3.0.” Ce serait pas génial, ça ?

La première mesure serait de permettre à n’importe quel épisode de jouer aux aventures des épisodes précédents. Le joueur qui possède l’aventure Avengers ou Pirates des Caraïbes pourrait y jouer avec Disney Infinity 3.0. Sans avoir à quitter le jeu pour remettre son CD de Disney Infinity 1.0 ou 2.0. Ceci marcherait de la façon suivante :

  • En posant la figurine trophée correspondant à une aventure, dans le menu principal du jeu (ou dans une sorte de hub), le joueur activerait le téléchargement, sur le disque dur de la console, de l’aventure correspondante, préalablement patchée (si nécessaire) pour être compatible avec le moteur de la version actuelle du jeu.
  • L’aventure téléchargée serait accessible uniquement lorsque le trophée est posé sur le portail – comme c’est déjà le cas actuellement. Ceci permettrait à Disney de s’assurer que des petits malins ne s’amusent pas à emprunter un trophée juste pour télécharger et jouer ensuite sans avoir rien payé.
  • Disney pourrait même proposer une variante complémentaire, offrant aux joueurs qui ne possèdent pas les trophées la possibilité d’acheter les anciennes aventures, en version jouable sans trophée. Et ainsi augmenter ses revenus, à peu de frais (puisque les trophées sont en quantité finie et je suppose que ceux de Disney Infinity 1.0 ne sont plus fabriqués, donc à terme plus vendus – le pack Toy Story par exemple est difficile à trouver en magasin aujourd’hui ; alors qu’un DLC, c’est en quantité infinie).

Supprimer les barrières à l’entrée des aventures

Disney Infinity 2.0 - Avengers

Dark Vador et Jack Sparrow au milieu de cette scène, ça vous dirait pas ?

De toute évidence, tout le monde a envie de jouer avec Chewbacca dans Monstres Academy, avec Iron Man dans Lone Ranger ou avec Aladdin dans Star Wars. Alors pourquoi ne pas supprimer cette interdiction de faire participer n’importe quel personnage à n’importe quelle aventure ? Ce choix complètement arbitraire n’est justifié par aucune raison technique. Ni Lego Dimensions ni Skylanders ne sont handicapés par un tel blocage.

Les seuls personnages qui auraient du mal à s’intégrer, sur le plan du gameplay, dans les autres aventures, ce sont les personnages de Cars, qui roulent et ne peuvent pas combattre, alors que tous les autres personnages de Disney Infinity se déplacent en courant et sautant, et disposent d’attaques, que ce soit en mêlée ou à distance. Pour résoudre ce problème, il suffirait que les personnages de Cars soient les seuls exclus du dispositif. Mais pour tous les autres, que Disney laisse les joueurs faire comme dans le mode Toy Box : du mélange !

Un patch déployé par téléchargement pourrait très bien modifier le jeu pour permettre ces aventures sans barrière à l’entrée : ça ne nécessite aucune création de nouveau contenu.

Dans Disney Infinity 4.0 ?

Ne rêvons pas, rien de ceci ne se produira dans Disney Infinity 3.0. Mais pourquoi pas dans le prochain épisode ? Si Lego Dimensions marche bien, et si Disney ouvre un peu ses grandes oreilles de Mickey pour écouter ce que demandent les joueurs, ces évolutions semblent évidentes. Elles permettraient par ailleurs de ne plus avoir besoin de sortir un nouveau jeu complet chaque année. Il y aurait juste un hub avec le moteur du jeu (qui pourrait être amélioré de temps en temps par des patchs), et tout au long des années, des packs aventures et figurines nouvelles qui viendraient étendre l’aire de jeu. Disney Infinity porterait alors enfin bien son nom.

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.