Visite à Nigloland, un très bon parc d’attractions familial

Il y a une dizaine d’années, je sortais d’une visite de Walibi Rhône Alpes avec une certaine tristesse ; genre clown qui meurt. Il faut dire qu’une fois qu’on a visité un parc Disney, les autres parcs d’attraction semblent souvent bien fades et peinent à dissimuler un côté cheap assez déprimant. Suite à cette expérience, j’ai évité les parcs d’attractions dont je pensais qu’ils étaient du même acabit que ce Walibi Rhône Alpes. J’imaginais que Nigloland entrait dans cette catégorie, donc (bien qu’ayant habité un moment dans l’est de la France, à seulement 2 heures de route du parc qui se trouve près de Troyes), je ne l’avais jamais visité.

Il y a quelques mois, je recevai un communiqué de Nigloland, et une invitation à visiter le parc à l’occasion de l’ouverture d’Alpina Blitz, une nouvelle montagne russe (dont j’ai brièvement parlé ici). Après moultes opérations de jonglage d’agendas, les vacances de Pâques nous ont enfin permis de parcourir les 5h30 de route qui séparent Nantes de Nigloland, et tester la quasi totalité des attractions du parc, en famille.

Alpina Blitz Nigloland

Alpina Blitz

La principale conclusion est la suivante : Nigloland est très loin de l’image de parc bas-de-gamme que j’avais en tête.

Quand on visite le parc, on a l’impression d’être dans une partie de Roller Coaster Tycoon d’un très bon joueur, qui aurait commencé avec quelques attractions classiques de fête foraine sur un petit terrain, pour s’étendre progressivement en maintenant une grande qualité d’agencement et d’entretien de l’ensemble du parc, des attractions aux boutiques en passant par la végétation – ici assez luxuriante. Les 37 attractions proposées offrent un spectre très large pour toute la famille – vraiment toute : à l’inverse de Disneyland où il y a finalement assez peu de choses pour les tout petits (moins de 4 ans), on trouve à Nigloland près de 25 attractions accessibles aux très jeunes enfants – dont 5 ou 6 que les enfants de moins de 1 mètre peuvent même faire seuls. A l’autre extrémité – attractions spectaculaires à sensations fortes, l’offre est moins nombreuse, mais en développement depuis quelques années. Pour 28€ (adulte) et 25€ (enfant de plus de 1 mètre), on trouve donc ici de quoi passer une très bonne journée, bien remplie, avec des attractions pour tout le monde, certes moins impressionnantes que les mastodontes de Disneyland Paris comme Space Mountain, Aerosmith Rock’n’Roller Coaster ou Big Thunder Mountain, mais également beaucoup moins de files d’attente, de longs déplacements entre les attractions, et de stress pour optimiser sa journée.

NiglolandSi vous êtes en région parisienne ou dans l’est de la France et que vous avez des enfants de moins de 10-12 ans, le déplacement sur la journée vaut largement le coup. Si vous habitez plus loin, le parc n’était pas vraiment accessible en train (et le train en famille coûtant de toute façon assez cher), essayez de grouper la visite de Nigloland avec 2 ou 3 autres choses à voir dans la région, et faites-vous un petit séjour de 3-4 jours.

Voici maintenant le debriefing détaillé de cette opération de visite commando. Je précise que bien que le séjour nous était offert, cet article est rédigé exclusivement sur la base de nos impressions, ce n’est pas de l’infomercial sponsorisé.

Les points faibles

Je m’en occupe tout de suite, comme ça c’est fait.

L’horaire de fermeture des attractions – 17h30 hors saison, 18h00 en mi-saison et 18h30 de mi juillet à fin août – est un peu serré. Sauf en étant d’une extrême efficacité et en ne faisant aucune pause, il n’est pas possible de faire toutes les attractions sur une journée, même en période de faible affluence.

Dinosaures AventureLa tentative d’imitation de Disneyland sur certains aspects. Il y a largement de quoi mixer attractions et thèmes pour se différencier de Disneyland, qui de toute façon est imbattable sur son propre terrain des attractions ultra-spectaculaires comme Space Mountain. A mon avis Nigloland devrait éviter la copie (comme la thématisation de Spatiale Experience) et les noms d’attractions semi anglophones incorrects (exemple : Dinosaures Aventure qui devrait soit s’appeler Aventure des Dinosaures, soit Dinosaurs Adventure, ou Spatiale Experience qui devrait s’appeler soit Expérience Spatiale, soit Space Experience), et rester sur sa propre identité – ce qui est heureusement le cas sur la majorité du parc et des attractions.

Affluence : attente de 0 à 10 minutes pour la plupart des attractions

L’attente la plus longue que nous avons eue à faire sur la journée était de l’ordre de 25 minutes, et encore c’était pour une attraction située près de l’entrée du parc, que nous avons faite juste après l’ouverture. Pour tout le reste, nos temps d’attente se situaient entre 0 et 15 minutes, y compris pour les attractions phares comme Alpina Blitz (10-15 minutes), le Gold Mine Train (0 minute), le Schlitt Express (5 minutes), la Grande Roue (5-10 minutes)…

A part à l’ouverture dans la zone située juste après l’entrée du parc, à aucun moment dans les allées ou attractions, nous n’avons eu l’impression qu’il y avait trop de monde.

Précision : nous étions un mardi d’avril, avec une météo annoncée comme légèrement pluvieuse (finalement il n’a pas plu, par chance), en période de vacances scolaires des zones A et B (donc quasiment tout le monde sauf l’Ile-de-France était en vacances). J’imagine que l’été, l’affluence est plus importante et le parc un peu plus rempli (du moins je l’espère pour les propriétaires), mais je doute qu’on atteigne jamais les niveaux de concentration de population et de files d’attente de Disney, où même en février dernier, hors vacances franciliennes, hors mercredi et avec une météo moyenne, il y avait beaucoup de monde, avec toujours 1 heure d’attente (ou plus) pour les 3 éternelles attractions toujours surbookées (Buzz l’éclair, Autopia et Crush Coaster).

Un parc compact, vert, bien organisé

Plan Nigloland 2014

Le parc s’étend sur 40 hectares, une taille raisonnable qui permet de se rendre n’importe où en une dizaine de minutes. Malgré cette surface finalement assez restreinte, l’agencement des attractions les unes par rapport aux autres, avec de nombreuses superpositions de parcours (comme le train de la mine qui passe au dessus de la rivière canadienne), permet de ne pas avoir la sensation de vide et de pénurie d’autres “petits” parcs dont on a fait le tour en 2 heures. Ici, en 7 heures d’ouverture (10h30-17h30), et sans perdre de temps, nous n’avons pas eu le temps de faire la totalité des attractions. Il y a donc largement de quoi bien remplir une journée de visite, sans avoir à faire 10 fois le même manège.

Nigloland est découpé en 4 zones thématiques (plus ou moins nettes et cohérentes avec leur contenu) : le village suisse, le village merveilleux, le village canadien et le village rock’n’roll. Bon, ce ne sont pas forcément des thèmes hyper excitants. Mais ce qui frappe, plus que les décors propres à chaque thème, finalement assez discrets (sauf dans la zone rock’n’roll), c’est la végétation. Beaucoup d’arbres, de haies de bambous, des pelouses très bien entretenues, le tout agrémenté d’un cours d’eau qui chemine à travers les zones.

Combiné avec l’affluence maîtrisée, on obtient un parc très agréable à visiter, à taille humaine, reposant, et – j’imagine – plutôt rafraîchissant en été.

Les attractions

Les montagnes russes

Je commence par la petite dernière, inaugurée début avril 2014 : Alpina Blitz. C’est une montagne russe qui commence avec une montée puis une descente assez raide, qui donne au train la vitesse nécessaire pour réaliser l’ensemble du parcours. Les sensations proviennent de cette descente de départ, puis des virages, parties de rails inclinant le train sur le côté, et successions de petites montées et descentes qui procurent l’effet air time. Le parcours est fluide et intense (le tour complet dure 1 minute 10), et malgré l’absence de loopings et vrilles, c’est assez impressionnant (surtout la descente initiale, quand on a le vertige, comme moi). Il manque encore un peu de décor (je suppose que ça viendra plus tard) pour que l’attraction s’insère dans l’ambiance du parc et se dote de sa propre identité visuelle, sur le thème des Alpes représenté par le parcours en montées et descentes, et la zone d’embarquement qui ressemble à une grosse cabane de remontées mécaniques. Note : contrairement à ce qu’indique la documentation officielle, Alpina Blitz est accessible à partir de 1m30 (et non 1m40), donc tout à fait faisable à partir de 8-9 ans – avec un niveau de sensations fortes qui reste compatible avec cet âge.

On trouve ensuite Spatiale Experience, qui fonctionne sur le même principe que Space Mountain : une montagne russe dans l’obscurité, avec des corps célestes éclairés en lumière noire. On commence par une longue montée en spirale, puis le train est lâché. C’est plutôt réussi. Je regrette juste le manque d’originalité, car finalement il y avait des tas d’autres possibilités que reprendre l’idée du voyage dans l’espace : pourquoi ne pas avoir remplacé les astéroïdes par des fantômes, pour une sorte de maison hantée à grande vitesse (par exemple) ? Car en restant sur le même thème que Space Mountain, Spatiale Experience nous oblige à comparer, et forcément le résultat est en faveur de l’attraction de Disney.

Schlitt Express

Schlitt’ Express

Le Schlitt’ Express est un parcours type Wild Mouse qu’on croise souvent dans les fêtes foraines, avec des virages assez serrés qui donnent l’impression que notre wagon (pour 4 personnes) va quitter les rails et qu’on va tous mourir d’une chute de 15 mètres. Une montagne russe assez compacte, mais finalement plus impressionnante qu’il n’y paraît. Le Bobsleigh est une petite montagne russe courte mais intense, dans laquelle on descend 500 mètres de rails en tournant – comme sur une piste de bobsleigh.

Enfin, le Gold Mine Train, sans égaler le génial Big Thunder Mountain de Disneyland Paris, est un très bon petit train lancé à grande vitesse dans un décor de western, avec des inclinaisons des rails assez vertigineuses – d’autant qu’on surplombe les allées du parc et le tracé de la rivière canadienne. Le parcours est relativement court, mais le train fait 2 tours sans s’arrêter – la traversée de la zone d’embarquement à grande vitesse est d’ailleurs assez impressionnante.

Les classiques de fête foraine

On trouve à Nigloland quelques manèges forains classiques, ce qui contribue à l’identité du parc.

La Grande Roue, installée en 2009, offre un panorama sur le parc et ses environs (et une bonne dose de stress pour ceux qui ont le vertige). Les auto-tamponneuses (pour enfants jusqu’à 1m40) installées en intérieur (c’est d’ailleurs une des rares attractions couvertes) nécessitent un peu d’affluence pour être vraiment amusantes, mais quand il y a suffisamment de monde à percuter ou éviter, c’est très fun. Comme le Schlitt Express, la Chenille est un parcours de montagne russe qu’on trouve dans les fêtes foraines. Assez court, assez près du sol et assez peu intense, c’est l’idéal pour de jeunes enfants (disons jusqu’à 4 ans), avant de s’engager sur des grands huits plus intenses. On trouve également un Galion Pirate (comme à Walibi Rhône Alpes – la seule attraction de ce parc dont je me souvienne clairement !), avec des sensations finalement assez similaires au RC Racer de Disney Studios – même si on monte moins haut, et un manège identique au Pouss-Pouss des fêtes foraines (balançoires qui montent de plus en plus avec la force centrifuge du manège), ici thématisé en pommier.

Les attractions tranquilles

Parfaites pour commencer la journée en douceur, se remettre après un tour d’Alpina Blitz ou de Galion Pirate, ou occuper les plus petits pendants qu’un commando fait les attractions inaccessibles aux très jeunes enfants. Le petit train, classique, fait le tour du tiers du parc et permet de jeter un coup d’oeil à plusieurs attractions avant de les faire. Le Circuit de Nigloland est une attraction avec des voitures à moteur à essence, guidées par un rail mais également contrôlées par le conducteur (le rail évite juste qu’on aille se planter dans le décor) ; comme Autopia à Disneyland, avec un décor plus vert et environ 90 minutes de queue en moins. On trouve également quatre attractions sur rail qui peuvent être faites par des enfants non accompagnés s’ils mesurent plus d’1 mètre : les tracteurs de la Ferme d’Antonin, les hérissons, les petits chevaux et les petits camions de la Route 66. U. (G4) a adoré les camions et les tracteurs.

Africa Cruise et Dinosaures Aventure sont des parcours au milieu d’animatronics animaliers. Le premier se fait en bateau et est assez proche du Jungle Cruise de Disneyland Tokyo ; les animaux sont très bien faits, et l’ensemble est rafraichissant. Le second se fait à pied – avec une aire de jeu au milieu (bonne idée) ; sans être transcendant (parcours assez court), ça reste très cool de voir quelque chose à base de dinosaures, et les clôtures à la Jurassic Park sont top.

Les autres attractions

L’inévitable Manoir Hanté est assez bien réalisé, avec des wagons qui traversent différentes scènes à base de fantômes et autres morts-vivants. Je regrette juste que le défilement soit un peu rapide, ne permettant pas de tout bien observer et donc d’avoir peur. L’entrée du manoir et ses abords de mini cimetière (avec hurlements qui sortent des tombes) sont très réussis.

Parmi les autres attractions, on trouve la rivière canadienne (bâteaux bûches avec une grosse descente bien éclaboussante), le Juke Box (un manège qui tourne dans tous les sens), un monorail (oui mais avec des dragons), une rivière fleurie, les Caravelles de Jacques Cartier (un manège qui monte et qui descend)…

Le Air Meeting est une attraction très originale (je n’ai jamais vu le même principe ailleurs, ni dans une fête foraine ni dans un parc), dans laquelle les passagers sont assis sur des sièges individuels, montés sur un énorme bras rotatif. Chaque passager contrôle ses propres ailes, ce qui permet selon la quantité de sensations souhaitée, de faire un tour assez tranquille, ou de partir dans des vrilles ininterrompues (ou jusqu’à ce que vomissement s’en suive). Une très bonne idée pour une attraction qui est en plus très agréable à regarder tourner.

Non testées (pas eu le temps !)

  • Mini golf
  • Les tacots 1900
  • Les montgolfières
  • Le petit Poucet
  • King of Mississippi
  • Apple Flight
  • Le Grizzli

Et à part les attractions ?

Boutiques et restaurants

Le parc propose plusieurs restaurants. Comme dans tous les parcs, les tarifs sont un peu supérieurs à ce qui se pratique à l’extérieur, mais ça reste correct : 6€50 le menu enfant (jambon frites, compote, ice tea), 9€90 le menu adulte (saucisse frite, boisson, dessert) pour les repas premiers prix, puis un peu plus pour les pizzas, raclettes et autres. Comme pour les attractions, on ne fait pas la queue pendant une heure pour manger, et ça c’est vraiment appréciable.

Les boutiques sont également abordables, en tout cas bien plus raisonnables que les tarifs Disney : 6€ le sabre de pirate, 3€ le petit sachet de dinosaures en plastique…

Au final, si on élimine le coût du transport, une journée en famille à Nigloland tout compris (entrées, nourriture, achats divers) coûte environ 3 fois moins cher qu’une journée chez Mickey ; ce n’est certes pas la même expérience, mais c’est un excellent rapport qualité-prix.

L’hôtel des pirates et son restaurant

Lors de ma visite, nous avons été logés dans un chalet à l’intérieur du parc. Je ne peux donc pas donner d’avis sur les chambres de l’hôtel des pirates (ouvert en 2005), mais ses 4 étoiles laissent supposer qu’elles sont très bien. Le décor du hall de l’hôtel est en tout cas très réussi. Tous les soirs, un stand de maquillage, tatouages et sculptures de ballons est proposé aux enfants, puis un spectacle de magie sur le thème des pirates est offert aux résidents. Pour 69€ (adulte), Nigloland propose un pack comprenant 1 jour au parc, 1 nuit à l’hôtel et 1 petit déjeuner. Là encore, un tarif plus que correct pour la prestation offerte. Le séjour est entièrement gratuit pour les enfants de moins de 1 mètre.

Le restaurant de l’hôtel fait dans le haut de gamme (par rapport aux restaurants du parc), avec un buffet à 38€50 (adulte) et 18€50 (enfant), le tout dans un décor de pirates ici encore vraiment réussi.

Les notes des attractions, par E. (9 ans)

E. a noté toutes les attractions qu’il a faites, avec une note d’appréciation générale et une note de niveau de sensations fortes. Voici les résultats.

  • Le Train | 8/10 | Sensations fortes : 0/10
  • La Chevauchée Fantastique | 9/10 | Sensations fortes : 0/10
  • Le Galion Pirate | 10/10 | Sensations fortes : 9/10
  • Le Train de la Mine | 10/10| Sensations fortes : 2/10
  • La Rivière Canadienne | 10/10| Sensations fortes : 1/10
  • Les Caravelles de Jacques Cartier | 8/10 | Sensations fortes : 1/10
  • Le Circuit de Nigloland | 10/10| Sensations fortes : 0/10
  • Le Manoir Hanté | 10/10| Sensations fortes : 2/10
  • Africa Cruise | 10/10 | Sensations fortes : 0/10
  • La Rivière Enchantée | 9/10| Sensations fortes : 0/10
  • La Route 66 | 10/10* | Sensations fortes : 0/10
  • Bumper’s Car | 10/10* | Sensations fortes : 1/10
  • Spatiale Experience |  10/10 | Sensations fortes : 7/10
  • Le Bobsleigh | 10/10 | Sensations fortes : 8/10
  • Le Juke Box | 10/10* | Sensations fortes : 1/10
  • La Chenille | 9/10 | Sensations fortes : 2/10
  • Les Hérissons  | 8/10 | Sensations fortes : 0/10
  • Le monorail des Dragons | 10/10* | Sensations fortes : 0/10
  • La Ronde des Canards | 9/10 | Sensations fortes : 8/10
  • Dinosaures Aventure | 10/10 | Sensations fortes : 0/10
  • Schlitt’ Express | 9/10 | Sensations fortes : 8/10
  • La Ferme d’Antonin | 8/10 | Sensations fortes : 0/10
  • La Grande Roue | 7/10 | Sensations fortes : 4/10
  • Alpina Blitz  | 10/10 | Sensations fortes : 10/10

* Note par U. (4 ans), attraction non testée par E.

Quelques liens…

9 réponses

  1. AlexNidhogg dit :

    Tiens ils viennent de parler dans “En Quête d’Actualité” de NigloLand et de bloggers invités à prendre le bus pour visiter le parc d’attraction dans le cadre d’une stratégie commerciale! Ils sont bons chez NigloLand 😀
    Ceci dit, c’est pas mal car ça donne envie d’y aller 😉

    • Stéfan dit :

      Oui, tout ceci est évidemment mis en place pour générer des articles, photos et autres publications web. Ca leur coûte beaucoup moins cher que des campagnes de pub à la télé. Je trouve ça plus honnête puisque les invités restent totalement libres du contenu de leur avis, donc ceux qui reçoivent le message sont mieux informés qu’avec des pubs.

      En fait c’est exactement le même principe ancestral que les invits presse pour les spectacles. J’ai pas vu le reportage dont tu parles, mais j’imagine que comme souvent, le ton était un peu critique, les vrais journalistes n’aimant pas trop que les bloggers marchent sur leurs plates-bandes…

      Pour info, en ce qui me concerne, on était invités (2 adultes + 2 enfants) pour 1j au parc, 1 nuit (pas dans l’hôtel mais dans un chalet dans le parc, non ouvert au public), le repas du soir et le petit déjeuner.
      Les invits bus j’imagine que c’est pour faire venir des groupes entiers de bloggers, donc depuis Paris. Ils ont dû le faire à l’inauguration d’Alpina Blitz.

  2. Alex dit :

    Bel avis. C’est juste dommage que vous n’ayez pas eu le temps de tester le Grizzli car c’est une super attraction. !

  3. David dit :

    Nous y sommes allés hier avec notre de fils de pas encore 3 ans suite à la lecture de ton article : excellente journée !! En effet meilleure que les fois où nous sommes allés à Disney. Après 6 ans, je sais pas, mais tant que les enfants sont petits c’est beaucoup plus sympa je trouve. En tout cas ton article colle exactement à ce qu’on en a pensé.

  4. Mohamed dit :

    Merci pour l’article détaillé, j’ai pris ma décision je vais y aller avec mes enfants :-). Pour mon fils de 1 an (l’autre en a 7), pensez vous qu’il pourra tester quelques attractions?

    • Stéfan dit :

      Je ne sais plus très bien de quoi est capable un enfant de 1 an (ça me semble déjà si loin ;-)), mais il y a beaucoup d’attractions tranquilles (manège, petit train, etc.) dont il pourra profiter avec vous et/ou son grand frère.
      Bonne séjour à Nigloland !

  5. Pavel dit :

    Merci beaucoup ! On est allés hier, avec E. (3 ans et demie) visiter le parc, après lecture de cet article… 🙂
    Et je confirme, très chouette, E. s’est énormément amusé dans plein d’attractions (alors qu’il fait < 1 mètre) et j'ai pu profiter d'un tour à Alpina Blitz (avec moins de 15 min d'attente, un week-end d'été !) qui m'a fait penser à un "clône miniature" du Silver Star d'Europa Park.

  6. laragazza dit :

    merci beaucoup pour cet article si détaillé. Nous nous rendons à Nigloland dans quelques jours avec mon conjoint et notre enfant de 4 ans. Nous avons hâte et maintenant que j’ai lu votre avis, je suis rassurée quant aux attractions qu’il pourra faire. Et moi qui ne suis pas fan des manèges à sensations fortes, je pourrais en profiter aussi.

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.