Quel âge pour Astérix – Le Domaine des Dieux ?

Pssst… Notice préalable : Concernant les âges minimum conseillés ici pour les films

Astérix - Le Domaine des Dieux

Bien parti pour être un des gros succès de cette fin d’année, Astérix – Le Domaine des Dieux marque l’entrée des aventures des Gaulois les plus célèbres de l’Ouest dans l’ère de l’animation en image de synthèse, après de nombreux épisodes en animation traditionnelle et quelques incursions plus (Mission Cléopâtre) ou moins (les autres) réussies dans le monde des acteurs en chair et en os.

Alors, à partir de quel âge peut-on amener un enfant voir ce dernier film Astérix ?

Plusieurs niveaux d’humour

L'esclave philosophe

L’esclave qui se lance dans une réflexion philosophique sur l’absence de liberté dans la fuite : oui, les dialogues sont bien d’Alexandre Astier

Je ne sais pas si la recette a été calculée exprès pour ça, mais cet épisode a de quoi plaire à tout le monde. Les adultes apprécieront les dialogues d’Alexandre Astier, dont on retrouve pas mal de principes comiques vus dans Kaamelott (comme le langage des luttes syndicales transposé dans des époques passées, le Moyen-Age pour Kaamelott, l’Antiquité ici), tandis que l’ambiance cartoon et les multiples baffes amuseront les enfants (et les adultes aussi, en fait, parce qu’une bonne grosse baffe, c’est rigolo à tout âge).

Quelques pré-requis pour tout apprécier

L’histoire, sans être d’une complexité folle, peut laisser sur la touche les plus jeunes spectateurs, car il faut avoir une certaine compréhension des enjeux de la résistance du village d’Astérix face à l’Empire romain. Ceci, ainsi que les caractères des personnages, le principe de la potion magique, bref tout ce qui permet de bien apprécier le déroulement des évènements, est présenté très rapidement : on considère que le spectateur a déjà une certaine connaissance d’Astérix, ce qui est vrai dans la plupart des cas, sauf pour les très jeunes enfants. Mais il faut bien commencer quelque part, par Toutatis !

César et son plan de conquête

Des baffes en mode cartoon

Ceux qui réservent les Gardiens de la Galaxie aux ados à partir de 13 ou 14 ans au motif de la violence contenue dans le film devront logiquement éviter de laisser des enfants de moins de 10 ans voir ce film. La baston y est omniprésente, comme dans toutes les aventures d’Astérix. Entre Gaulois pour des histoires de poisson pas frais, et bien sûr entre Gaulois et Romains, ces derniers étant à de multiples reprises édentés et ecchymosés sous l’effet de baffes gauloises. Mais sinon, pour les parents qui acceptent le principe que la violence dans les films, ça peut être rigolo : ça passe à partir de 4 ou 5 ans. C’est du cartoon.

Ultra-violence !

Une ambiance légère

Aucun élément effrayant dans le film, pas de monstres, pas d’araignées géantes, pas de Lord Voldemort. La menace c’est l’Empire romain, et son armée plus apeurée qu’apeurante. L’ambiance générale du film est d’ailleurs très légère, avec des gags omniprésents. Il n’y a pas de séquence vraiment sombre et oppressante comme on peut en trouver dans les dessins animés Disney.

Les effrayants Romains

On retrouve également ce côté tendre dans le rendu visuel : les textures sont douces, les couleurs lumineuses. Les réalisateurs n’ont pas cherché à rendre les personnages plus réalistes que dans la BD, et c’est une très bonne chose (n’est-ce pas, les Schtroumpfs ?).

Apeljus et ObélixPar ailleurs, je ne sais pas s’il existe dans la BD, mais il y a un petit garçon parmi les principaux personnages (un vrai geek d’ailleurs, toujours à jouer avec ses figurines d’Hercule ou de Troyens). Nul doute que ceci peut aider les spectateurs enfants à s’accrocher un peu plus à l’histoire, qui autrement ne met en scène que des adultes.

Enfin, le film est relativement court (1h22), idéal pour les enfants qui ne sont pas habitués à rester trop longtemps dans leur siège.

Conclusion : un film ok à partir de 4-5 ans

Je ne vois aucune raison valable pour ne pas proposer à un enfant de 4 ou 5 ans de voir Astérix – Le Domaine des Dieux. Le film est encore plus inoffensif qu’un Disney. Le seul bémol viendrait du fait que contrairement à un dessin animé Disney (ou autre long-métrage d’animation basé sur son propre univers), ce film s’apprécie davantage si on a déjà une certaine connaissance d’Astérix, de sa mécanique de base, des relations et caractères des personnages. Ceci peut faire qu’un jeune enfant se laissera peut-être un peu moins facilement embarqué qu’un plus grand qui a déjà lu quelques BD, ou vu et compris d’autres films.

Astérix et Obélix

Au fait, c’est bien ?

Oui ! C’est même une très bonne surprise. Les films d’animation français, à vrai dire généralement ça me laisse très indifférent. Voire pire. Je hais le design et l’ambiance de Kirikou. Les Triplettes de Belleville : quelle horreur. J’avais trouvé Un Monstre à Paris plutôt réussi. Mais ici un a quelque chose de vraiment très bon. Très drôle pour tous les âges, visuellement très réussi (et pourtant passer de la BD à l’animation en image de synthèse, c’est toujours un peu casse-gueule), on imagine assez aisément qu’il y aura au moins un autre épisode sur le même modèle, si ce n’est plus. Si la qualité reste la même, ce sera avec plaisir !

Film testé avec E. (9 ans) et U. (4 ans bientôt 5), vu en 2D.

1 réponse

  1. mattyllde dit :

    Vu ce matin, le 9 ans et les 2 parents ont beaucoup aimé (sauf la scène finale d’Obélix que j’ai trouvé un peu exagérée mais apparemment je suis la seule). Une bonne surprise en effet.

Répondre à mattyllde Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.